Urgent

Des taxi-motos avec paiement électronique d’ici Mai prochain

Redigé par IGIHE
Le 14 février 2020 à 02:34

Le Gouvernement a prolongé le délai pour que les chauffeurs de motos-taxis ne percoivent plus l’argent liquide en echange de leurs services rendus a leurs passagers depuis mai 2020.

La décisiond’introduire un système de paiement numérique pour les opérateurs de taxi-moto a été encouragée par le succès du système de paiement « Tap-and-go », en usage sur les bus de transport en commun de Kigali.

Jean Paul Nyirindekwe, chargé des Relations publiques au Ministère des Infrastructures, a déclaré que le retard dans la mise enœuvre du nouveau système était dû aux difficultés rencontrées pour obtenir le fournisseur des compteurs.

Le Gouvernement a maintenant engagé Yego Moto, Pascal Technology et Mara Phone pour fournir la technologie en question, a-t-il révélé.

"La phase pilote du système de compteurs commencera dans la ville de Kigali", a-t-il déclaré au New Times.

Cela signifie que toutes les motos seront censées avoir des compteurs et que des plans sont en cours pour déployer la technologie dans d’autres parties du pays, en fonction de son succès dans la ville de Kigali.

La décision a été saluée par Daniel Ngarambe, le Président de FERWACOTAMO, une fédération de coopératives de motos, qui a fixé son propre délai.

"Nous avons tenu une réunion avec la RURA (Agence de Régulation des services publics du Rwanda) et la Police, et nous nous sommes convenus de fournir beaucoup d’énergie à l’enregistrement de tous les motocyclistescommerciaux pour que le programme commence en mars", a-t-ildéclaré.

Les statistiques de RURA montrent que le pays compte entre 25 000 et 31 000 taxi-motos autorisées,réparties dans 146 coopératives et environ 20 000 sans licence. Plus de la moitiéd’entre eux opèrent dans la ville de Kigali.

Comment le système est-il configuré ?
Dans le cadre du système de paiementn umérique, les coopératives devront équiper leur flotte d’appareils GPS permettant de calculer les kilomètres parcourus et le tarifcorrespondant. Les usagers devront, à leur tour, utiliser uniquement des cartes ou Mobile Money pour payer.
Il est entendu que RURA travaille déjà sur les structures tarifaires pour ces motos taxi, de la même manière que l’agence réglemente les tarifs des bus publics.

Pourquoi le paiement électronique ?
Le système devrait aider à mettre fin au marchandage inutile des tarifs entre les motocyclistes et les passagers.
Le Gouvernement y voit également un moyen de moderniser l’activité taxi-moto afin de la rendre attractive pour les investissements.
Le système limitera les vols de ces engins ensuivant les motos avec un système GPS en cas de disparition, mais, surtout, il est conforme à l’objectif du Rwanda de devenir une économie électronique d’ici 2024.

Ngarambe a déclaré que pour ce projet, le Ministere des infrastructures et Transport travaille étroitement avec les motocyclistes, qu’il les sensibilise à cette nouvelle initiative.

"Nous enregistrons maintenant des motocyclistes commerciaux, mais nous les formons surtout à l’utilisation de ces nouveaux appareils", a-t-ildéclaré.
Les passagers utilisateurs de taxi-moto ont également salué cette décision, affirmant qu’elle permettra de gagner du temps.

« Nous passions beaucoup de temps à discuter des tarifs de transport et d’attente pour la remise de la monnaie, a déclaré heureux Fidèle Gaspard Abimana , un résident de Kimironko dans le District de Gasabo.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité