00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Des problèmes persistent dans le secteur des média

Redigé par IGIHE
Le 30 avril 2013 à 09:32

Secrétaire Exécutif du HCM (Haut Conseil des Média), Mugisha Emmanuel, déclare que le secteur des Média est hypothéqué par les pauvres conditions de vie et de travail des intervenants dans ce secteur. Il cite des salaires irréguliers et peu consistants des journalistes, absence de contrat de travail avec les propriétaires des média.
Il annonce qu’une sensibilisation dans ce domaine est entrain de se faire pour que les choses rentrent dans l’ordre. Il annonce que cette situation n’est pas (...)

Secrétaire Exécutif du HCM (Haut Conseil des Média), Mugisha Emmanuel, déclare que le secteur des Média est hypothéqué par les pauvres conditions de vie et de travail des intervenants dans ce secteur. Il cite des salaires irréguliers et peu consistants des journalistes, absence de contrat de travail avec les propriétaires des média.

Il annonce qu’une sensibilisation dans ce domaine est entrain de se faire pour que les choses rentrent dans l’ordre. Il annonce que cette situation n’est pas compréhensible du moment que tous les défis que rencontrait la Presse rwandaise son levés.

« L’accès à l’information pour les média est actuellement correct. Les journalistes ne sont plus harcelés. Bien plus les lois gouvernant la presse sont de plus en plus révisées à l’avantage des intervenants dans le métier », a-t-il déclaré comme pour dire que les journalistes devraient voir leurs conditions de vie améliorées.

Le rapport de RGB (Rwanda Governance Board) publié en 2012 a montré que l’accès à l’information est monté jusqu’au niveau de 54% par rapport aux années antérieures.
Le micro tendu aux journalistes a relevé des témoignages allant dans ce sens mais qu’ils espèrent que les sources d’informations iront en améliorant leurs prestations à l’endroit des journalistes, lesquelles prestations sont encore au bas niveau.

Dans la préparation de la journée internationale de la Presse du 3 mai, le HCM s’affaire depuis le 25 avril dernier dans les visites des écoles de journalismes.

Il est prévu des débats où seront invités journalistes et les intervenants dans la société civile avec les institutions publiques. Les débats focaliseront sur le droit d’expression utilisé dans les critiques constructives particulièrement sur les réseaux sociaux.

Le Rwanda actuel enregistre 30 journaux écrits, autant ou plus de websites, une télévision publique et 7 en attente d’agrégation.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité