Urgent

Des Parlementaires entament un Contrôle de cotisations-retraite des ouvriers des brasseries de Gisagara

Redigé par Igihe
Le 9 février 2019 à 01:23

La délégation des Sénateurs qui a visité le District de Gisagara en Province du Sud a demandé aux autorités et aux propriétaires de petites brasseries de vin de bananes de bien traiter les employés de ces usines, pour leur dévéloppement comme pour celui des employeurs eux-mêmes.

Après le constat d’une usine qui ne verse pas les cotisations-retraite à la RSSB pour ses employés, le Maire Rutaburingoga Jérôme a dit que le District va faire un suivi et s’assurer que d’autres brasseries opérant dans son district versent ces quote-parts de leurs employés à la Caisse de Sécurité Sociale.

“Nous allons suivre de près et voir si le code du travail est respecté. Il y a des fois où ils engagent une personne pour une semaine et la maintiennent plus longtemps sans toutefois qu’elle jouisse de ce qui est prévu par la loi”, a-t-il dit.

La visite des Sénateurs avait pour objectif voir comment fonctionnent ces brasseries de vin de bananes, comment elles traitent leur personnel et voir le niveau de leur application de la politique de la parité. Le problème a été soulevé suite à la visite de cette délégation à la Brasserie INYAMAMARE dans le Secteur de Ndora où il a été constaté que cette usine engage 199 employés journaliers et 6 seulement avec un contrat de travail.

Le Sénateur Rugema Michel, qui dirigeait la délégation, leur a dit qu’ils doivent respecter le code du travail et leur a fait savoir que même ces employés qui font des travaux en apparence légers, méritent un compte à la RSSB alimenté au mois par la direction de la Brasserie pour sa pension-retraite.

“Le nettoyage des bouteilles n’est pas une tâche facile. Comment t’assures-tu qu’une bouteille a été bien nettoyée quand tu changes d’employés au jour le jour. L’épluchage des bananes n’est une tâche facile non plus. Que faites-vous de celui qui a acquis l’expérience ? Vous le renvoyez ?”, a demandé le Sénateur Rugema.

Il a dit qu’une personne qui a travaillé pendant 6 mois dans une entreprise ne doit plus être traité comme un journalier, que cela est contraire à la loi. “Celui-là a droit aux allocations familiales, à la pension- retraite, à l’assurance-maladie, et son salaire doit être versé sur son compte car ça ne l’aide pas que de prendre l’argent comptant dans ses mains chaque jour”, a-t-il recommandé.

Mudaheranwa Pacifique, Directeur de l’usineINYAMAMARE a promis qu’il allait mettre en pratique ces recommandations, pendant que les employés ont déclaré à ImvahoNshya que si réellement ces recommandations étaient respectées, nul doute que leurs conditions de vie seraient améliorées.

Le citoyen ne manquera pas d’apprécier le rôle des Sénateurs dans leur plaidoirie, mais ceux-ci ne manqueront pas non plus de demander ce que fait l’Inspecteur du Travail dans le District.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité