00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Des Conferenciers au 30ème Anniv. FPR : Vice Chairman Christophe Bazivamo, Mkapa Tanzanien

Redigé par NDJ
Le 13 décembre 2017 à 05:17

Les travaux de la conférence internationale du FPR Inkotanyi se déroulent au nouveau QG du parti dans Rusororo, quartier Est de la Ville de Kigali ce mardi 12 décembre 2017. Les orateurs se succèdent pour apprécier le chemin parcouru par ce parti moteur du gouvernement rwandais depuis l’an 1 de la liberation, 17 juillet 1994.


D’autres sont là, cadres historiques et surtout militaires pour se remémorer, 30 ans après, les années de braise de la guerilla 1990-1994.

Le vice Président du FPR Inkotanyi, Hon. Christophe Bazivamo, a souligné une bonne conception au depart de la politique, principes et stratégies du FPR comme un bon modèle de veritable liberation et de vision de changements attendus pour le développement durable de l’Afrique entière.

Dans son discours-témoignage, Bazivamo est parti des années de la lutte armée du FPR-Inkotanyi pour déposer un régime Habyarimana (1973-1994) base sur tous les crimes de ségrégationnisme ethnique et regional, la dictature affichée, les assassinats ciblés et la chasse à l’homme pour constituer un bon lot de citoyens rwandais exilés sans espoir ni droit de revenir dans leur pays.

Au chapitre de l’après Libération, le motto lancinant du FPR a toujours été l’unité des rwandais assorti de toute une série de programmes pratiques de mise en application de ce projet-socle de société passant par tout un éventail d’actions de développement pour tous, de cette volonté farouche d’auto-réalisation du citoyen rwandais et de l’Africain en general.

“Partant de la longue marche et experience du FPR et des citoyens rwandais en general, j’invite les Africains à se libérer eux-mêmes en faisant un bon choix de strategies politiques de partage du pouvoir, d’adopter une politique participative populaire, de veiller au maintien de la paix citoyenne pour un développement durable de notre Continent”, a declare l’Hon. Christophe Bazivamo sortant du cadre local pour embrasser une vision africaine.

Cette Conférence internationale du FPR a vu la participation d’invités de marquee don’t l’ancien Président tanzanien Benjamin Mkapa, l’ancienne Sous- secrétaire d’Etat américaine aux Affaires Africaines, Jendayi Fraser et les délégués des partis au pouvoir en Chine, en Ethiopie.Ils ont eux aussi pu s’exprimer pour la circonstance.

“Le Rwanda est un pays cite en Afrique et dans le monde pour avoir montré qu’un genocide ne peut pas être complètement consommé qu’il y a lieu de l’arrêter pour, par la suite, opérer des changements de mentalités menant vers l’épanouissement de la vie sociale. L’atteinte des objectifs de développement c’est signe d’un bon leadership. Les réalisations actuelles appréciées du Rwanda actuel sont à mettre sur le compte du leadership éclair du Président Paul Kagame”, a dit Mkapa dans sa communication faisant le tour des progress realizes sous le régime actuel rwandais qui a dû mener de front plusieurs luttes socio économiques dans un pays en faillite totale en 1994.

Mkapa trouve que reconstruire un Rwanda dans tous les secteurs de la vie sociale et opérer des changements dans le mode de vie et d’action de la femme et de la jeunesse, dans le secteur santéet lutte contre la pauvreté, la faim et les maladies ; cela n’a pas été de tout repos.

Enfin le Président Mkapa s’est dit émerveillé par ce souci des Rwandais à chercher en eux-mêmes des solutions àleurs problèmes. Il a cité nommément le Programme de justice traditionnelle Gacaca qui, avec son pendant d’unité et reconciliation des citoyens à la base communautaire, a été une excellente pierre d’attaque à la réussite de tous les programmes de reconstruction socio économique du Rwanda actuel.

Images de la Conference


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité