Urgent

De récentes pluies torrentielles ont entraîné la mort de 5 personnes

Redigé par IGIHE
Le 4 mars 2020 à 02:21

Le Ministère de la Gestion des Urgences, Minema, a confirmé que cinq personnes sont mortes et que plusieurs infrastructures ont été détruites lundi soir en raison de ces fortes pluies.

Les dégâts surviennent après que l’Agence météorologique du Rwanda ait fait des prévisions de précipitations supérieures à la normale, entre mars et mai.
Selon l’Agence, les pluies devraient s’atténuer fin mai, à l’exception des Districts de Musanze, Rubavu, Nyamasheke et Rusizi, qui continueront de connaître de fortes précipitations jusqu’en juin.

Des 5 cinq morts, deux sont du District de Ruhango en Province du Sud, une du District de Gasabo, à Kigali. Deux autres personnes, une du District de Rulindo (Nord), et une autre du District de Nyanza (Sud), ont été foudroyés. Des blessés au nombre de 13, 42 maisons détruites, trois routes et quatre ponts abîmés.

Le Minema a assuré que des activités de secours tel que le transport des blessés dans les hôpitaux et la restauration des infrastructures endommagées, étaient en cours.

Depuis septembre dernier, de fortes pluies ont fait des dizaines de morts, dévasté des champs, mettant ainsi en danger la sécurité alimentaire.

Olivier Kayumba, le Secrétaire Permanent de la MINEMA, estime que les citoyens doivent être vigilants pendant cette saison.

"Nous conseillons aux citoyens de renforcer les toits de leurs maisons, d’éviter d’aller patauger dans les flaques d’eau, de ne pas s’abriter sous les arbres ou de ne pas utiliser des objets électroniques pendant qu’il pleut", a-t-elle dit.

La Police Nationale du Rwanda a également conseillé, ce lundi 2 mars 2020, aux automobilistes un maximum de prudence pendant cette période. La conduite sous la pluie représente un haut risque même pour le conducteur le plus expérimenté.

« Ne traversez pas les inondations. Cela peut entraîner une défaillance mécanique du véhicule. Dans de telles conditions, nous conseillons aux automobilistes d’utiliser des itinéraires alternatifs plutôt que de tenter de traverser les inondations », a déclaré la Police sur sa page twitter.

« Une vitesse réduite est recommandée pendant la saison des pluies. Sur les routes mouillées, le temps de réaction de votre véhicule est beaucoup plus lent que sur les routes sèches. Le conducteur devrait conduire beaucoup plus lentement qu’il ne le fait normalement et garder une plus grande distance entre son véhicule et celui qui le précède. »


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité