00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

De plus en plus d’habitants congolais s’installent à Rubavu, craignant les manifestations

Redigé par Olivier Mukwaya
Le 8 janvier 2019 à 01:53

Alors que les résultats des élections présidentielles et parlementaires de la République démocratique du Congo (RDC) n’ont pas encore été annoncés, un certain nombre d’habitants congolais vivant à Goma continuent de franchir les postes- frontière de Rubavu, craignant pour leur vie en cas de conflit.

Selon nos sources, il s’observe un gros flot de Congolais qui traversent les postes-frontière Grande et Petite Barrières, tous deux frontaliers de la RDC pour des questions de sécurité dans leur pays d’origine.

Cela a commencé depuis la veille de la date de leurs élections présidentielle et législatives.

Parmi ceux qui sont partis figurent ceux qui séjournent dans des hôtels, tandis que d’autres choisissent de louer des maisons dans différents quartiers de la ville de Rubavu.

« La plupart des Congolais que nous avons reçus veulent des maisons équipées de tout le matériel, car ils viennent seulement avec un sac de vêtements. Ils ont tous déclaré qu’ils pourraient retourner chez eux une semaine après la date fixée par leur pays pour annoncer les résultats des élections », a déclaré Tuyisenge Damascene un des Habitats de Gisenyi.

Certains des hôtels et maisons d’hôtes de la ville de Rubavu ont déclaré avoir été entièrement réservés par des Congolais ainsi que par des membres d’organisations internationales non gouvernementales (ONGs) qui ont traversé la frontière, craignant des incidents post-électoraux en RDC.

« Nous avons maintenant beaucoup de visiteurs congolais ici dans notre hôtel par rapport aux situations précédentes. Ils comprennent des membres de certaines ONG et ils expriment leur peur de rentrer lorsque les résultats des élections ne sont pas encore annoncés », a déclaré le directeur adjoint Ubumwe Hotel, un hôtel situé à quelques mètres de la frontière de la Corniche appelle Grande Barrière

Fernand Mugisho, l’un des ressortissants congolais résidant temporairement dans la ville de Rubavu, déclaré qu’ils avaient décidé de quitter leur pays, car ils se méfiaient de leur propre sécurité avant l’annonce des résultats des élections.

"Je suis arrivé avec ma famille à Gisenyi avec mon frère sa Femme et ses deux enfants il y a deux jours. En fait, je ne peux pas vous dire que quiconque est en sécurité dans notre pays avant ces élections"

"Les supporters ont promis de manifester à tout moment si quelque chose d’inhabituel se produisait dans l’histoire du Congo à tout moment, vous ne pouvez donc pas rester dans le pays où vous n’êtes pas sûr de votre sécurité", a ajouté Fernand.

Le maire du district de Rubavu, Gilbert Habyarima, declare qu’il était déjà informé qu’un certain nombre de ressortissants congolais entraient dans le district à la recherche de la sécurité.

« Ce qui est vrai, c’est que le nombre de Congolais qui traversent nos frontières a considérablement augmenté, en particulier pour ceux qui préfèrent passer la nuit dans notre district, principalement dans la ville de Rubavu, en raison de la menace à la sécurité qu’ils attribuent à leur pays d’origine », a-t-il déclaré.

Habyarimana a assuré que le district, en collaboration avec d’autres partenaires, avait mis en place différentes mesures pour contrôler le trafic dans l’intérêt des résidents du district et de toute autre personne résidant ou visitant la ville.

« Toutes les personnes impliquées dans la prestation de services pour accueillir les congolais qui arrivent sont encouragées à fournir de bons services et à compiler avec tout ce que nos lois disent afin de garantir la sécurité de ces étrangers et de restreindre ce qui pourrait troubler la souveraineté des Rwandais. ,"


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité