Urgent

Coupe du monde 2018 : les supporters envahissent Moscou

Redigé par IGIHE
Le 14 juin 2018 à 07:47

Dans quelques heures, le coup d’envoi du Mondial de football 2018 en Russie sera donné. La cérémonie a lieu dans le stade Loujniki, à Moscou. Le match d’ouverture de la compétition oppose le pays hôte à l’Arabie saoudite, et des dizaines de milliers de supporters de tous horizons affluent dans le centre-ville de la capitale.
« My name is Mark and I came here from Australia. I’m here for the World Cup ! » Il s’appelle Mark, il a 60 ans et vient tout juste d’atterrir à Moscou, prêt pour le match de samedi (...)

Dans quelques heures, le coup d’envoi du Mondial de football 2018 en Russie sera donné. La cérémonie a lieu dans le stade Loujniki, à Moscou. Le match d’ouverture de la compétition oppose le pays hôte à l’Arabie saoudite, et des dizaines de milliers de supporters de tous horizons affluent dans le centre-ville de la capitale.

« My name is Mark and I came here from Australia. I’m here for the World Cup ! » Il s’appelle Mark, il a 60 ans et vient tout juste d’atterrir à Moscou, prêt pour le match de samedi face aux Bleus de Didier Deschamps.

« Oh, c’était un long long voyage, confie-t-il. Ça nous a pris un jour et demi pour venir. Vous savez, l’Australie, c’est à l’opposé d’ici, mais cela n’arrive qu’une fois dans une vie. Surtout si on arrive à battre la France ! »

Dès son arrivée, Mark est venu aux abords de la place Rouge. Même réflexe pour un supporter français croisé en ville, qui reste moins de 24 heures dans la capitale russe, car il file ensuite dans la ville où l’équipe de France va jouer.

« Pour nous, Moscou, c’est juste une étape, nous expluqe t-il. On repart ce soir pour pouvoir faire le match d’ouverture dans la fan zone de Kazan avec les Russes, et après on va attendre sagement samedi pour le match des Bleus. »

Autour de la place Rouge, en attendant, ce sont surtout les supporters sud-américains qui se font remarquer ; des Mexicains, Colombiens ou encore Urugayens... Comme Charlie, arrivé tout juste de Montevideo, en Uruguay.

« C’est spectaculaire ! La Russie, c’est une destination inhabituelle pour les Sud-Américains. Et donc, venir ici, c’est exceptionnel. C’est génial de découvrir cette culture, ces bâtiments énormes. C’est très beau ! »

Charlie n’a pas beaucoup dormi depuis son arrivée à Moscou, mais il veut profiter à fond de cette première journée pour visite la ville avant le match contre l’Egypte. Après, explique-t-il, place aux choses sérieuses, place au football !

avec rfi.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité