Urgent

Cinq choses à savoir sur la première usine pharmaceutique du Rwanda

Redigé par IGIHE
Le 21 février 2020 à 12:35

Apex Biotech Ltd est une copropriété d’investisseurs rwandais et bangladais, située dans la zone industrielle de Kigali dans le District de Gasabo.
Autorisée par la Rwanda Food and Drugs Authority (FDA) le mardi 18 février, Apex Biotech Ltd est devenue la première usine de fabrication pharmaceutique au Rwanda.

cinq choses sont à retenir de l’usine
Capacité de production
Selon la FDA, Apex Biotech Ltd fabriquera 34 médicaments sous différentes formes posologiques : comprimés, gélules et sirops.

L’usine aura une capacité de production annuelle de 800 millions de paquets de comprimés, 200 millions de capsules, 8 millions de bouteilles et 5 milions de sachets de thérapie de réhydratation orale (ORT).

Ces produits seront utilisés pour prévenir et traiter plusieurs maladies, telles que le paludisme, le VIH / sida, la tuberculose, l’hépatite ainsi que des maladies non transmissibles comme les maladies cardiaques, le diabète, la malnutrition, la santé des femmes et des enfants.

L’importance
L’usine vient à point nommé car, selon le Rwanda Development Board (RDB), le pays avait dépensé, rien qu’en 2016, 100 milions de $ (environ 85 milliards de frw) pour l’importation de médicaments. Celle-ci s’ajoutait au déficit commercial qui dépassait 196 milions $ que le Rwanda a accusé en 2019. De plus, l’usine offrira des emplois à environ 200 Rwandais au cours de ses deux premières années d’activité.

Lancement des opérations
"Nous sommes maintenant à la phase finale de l’installation des machines et notre premier lot de médicaments sera disponible d’ici la fin du mois prochain", a déclaré au New Times le Dr AA Faruque, Directeur Général et fondateur d’Apex Biotech Ltd.

Marché cible
Le marché cible d’Apex Biotech est l’ensemble du continent africain, mais l’usine va privilégier, au cours des deux premières années, les pays de l’Afrique de l’Est en plus du Mozambique, de l’Angola et du Congo-Brazzaville.

Ouvrir la voie
Apex Biotech, la première usine pharmaceutique à démarrer ses opérations au Rwanda, sera bientôt suivie par d’autres.
Selon la FDA, plusieurs autres sociétés pharmaceutiques ont déjà manifesté leur intérêt pour s’installer au Rwanda et recevront une licence une fois qu’elles auront satisfait à toutes les exigences.

Parmi celles-ci, Cooper Pharma, un complexe pharmaceutique marocain, a déjà posé sa première pierre dans la zone économique de Kigali. Il fabriquera des médicaments injectables utilisés dans les cliniques et les hôpitaux, surtout des produits stériles comme des antibiotiques stériles, des analgésiques stériles, des analgésiques stériles et des anti-fièvre stériles.

Il est prévu que l’usine réduira la facture d’importation de médicaments du Rwanda de 10 à 20%.
En 2018, le Docteur Clet Niyikiza, un scientifique et homme d’affaires rwando-américain qui dirige LEAF Pharmaceuticals, a déclaré au New Times que le projet de construction d’une usine au Rwanda était en cours. Ses produits traiteront en particulier le cancer. Le terrain a déjà été obtenu dans la zone industrielle.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité