00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Cent tués dans des affrontements tribaux au Soudan, dans le Darfour

Redigé par (Xinhua)
Le 17 novembre 2013 à 05:20

KHARTOUM - Au moins 100 personnes ont été tuées dans les récents affrontements entre tribus Messiria et Salamat au Soudan, dans la région du Darfour, a rapporté samedi la radio officielle Radio Soudan.
"Des affrontements ont éclaté entre les tribus Messiria et Salamat dans la région de Um Dokhon dans l’Etat du Darfour central, faisant environ une centaine de morts et des dizaines de blessés," a rapporté la radio sur son service d’information mobile.
Les combats ont pris fin après l’intervention des (...)

KHARTOUM - Au moins 100 personnes ont été tuées dans les récents affrontements entre tribus Messiria et Salamat au Soudan, dans la région du Darfour, a rapporté samedi la radio officielle Radio Soudan.

"Des affrontements ont éclaté entre les tribus Messiria et Salamat dans la région de Um Dokhon dans l’Etat du Darfour central, faisant environ une centaine de morts et des dizaines de blessés," a rapporté la radio sur son service d’information mobile.

Les combats ont pris fin après l’intervention des autorités locales et des forces de sécurité, indique le rapport, notant que les autorités étaient en train de faire la liste des pertes causées par les combats.

Par ailleurs, le journal indépendant Assudan, sous format électronique, a rapporté que des soldats tchadiens avaient également été tués durant les affrontements tribaux à Um Dokhon.

"Des soldats tchadiens, qui faisaient partie d’une patrouille mixte soudanaise et tchadienne le long de la frontière, ont été tués pendant les combats entre deux tribus de la région du Darfour," indique le journal en reprenant les propos d’une "source humanitaire".

Jusqu’ici, le porte-parole de l’armée soudanaise n’a fait aucun commentaire sur les heurts.

Les affrontements tribaux au Darfour ajoutent une dimension nouvelle au conflit armé dans la région, qui souffre de la guerre civile depuis 2003.

Il y a deux jours, les Nations Unies ont mis en garde contre une nouvelle éruption de violence armée entre Messiria et Salamat dans l’Etat du Darfour central, révélant que l’ONU avait reçu des rapports de terrain montrant que les deux tribus mobilisaient leurs forces dans les régions d’Um Dokho, de Bendasi et de Mukjar.

Les affrontements entre les deux tribus en juin et en juillet dernier ont causé la mort d’au moins 136 personnes. L’ONU a fait savoir que près de 4000 personnes avaient fui leurs maisons du fait des tensions dans l’Etat du Darfour central.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité