00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Buterere : La fouille d’une maison suspectée d’abriter des armes empêchée

Redigé par Alida SABITEKA
Le 2 décembre 2014 à 03:31

La police avait encerclé dans la matinée de ce mardi 2 Décembre 2014, une maison sise dans la commune urbaine Buterere suite aux informations reçues que cette maison abriterait des armes. Cette maison qui appartiendrait à l’ancien chef des Services des Renseignements, Lieutenant Général Adolphe Nshimirimana, n’a pas été fouillée sur ordre de cette même personnalité.
L’APRODH a prévenu dans la matinée de ce mardi la police, sur une probable cachette des armes dans une maison sise dans la commune urbaine de (...)

La police avait encerclé dans la matinée de ce mardi 2 Décembre 2014, une maison sise dans la commune urbaine Buterere suite aux informations reçues que cette maison abriterait des armes. Cette maison qui appartiendrait à l’ancien chef des Services des Renseignements, Lieutenant Général Adolphe Nshimirimana, n’a pas été fouillée sur ordre de cette même personnalité.

L’APRODH a prévenu dans la matinée de ce mardi la police, sur une probable cachette des armes dans une maison sise dans la commune urbaine de Buterere, en Mairie de Bujumbura. Cette dernière appartiendrait à l’ancien chef des Services Nationales Renseignements(SNR), le lieutenant Général Adolphe Nshimirimana. La police s’est précipite sur les lieux mais à leur arrivé, elle a été informée que cette maison appartienne pas au Lieutenant Général Adolphe Nshimirimana mais aux SNR.

Le Président de l’APRODH, Pierre Claver Mbonimpa, un de ceux qui avait donné cette information à la police, affirme avoir contacté dans la matinée, le porte-parole du SNR, Sylvestre Ndayizeye et celui-ci ne semblait pas être au courant de l’existence d’une maison appartenant à ce service. L’APRODH indique que cette affaire cache une zone d’ombre, car à sa sortie de la maison suspectée, le porte-parole du SNR a changé de version et a reconnu que la maison et tout ce qui s’y trouve appartiennent au SNR et qu’ils envisageaient d’y produire quelques activités, indique Pierre Claver Mbonimpa.

Selon certaines sources sur place, cette maison appartiendrait bel et bien au Lieutenant Général Adolphe Nshimirimana, et qu’elle abrite des armes qui seront utilisées pour un fin différent de celui de l’État.

Vous saurez que le porte-parole du SNR, Sylvestre Ndayizeye s’est rendu sur les lieux mais à sa sortie, il s’est gardé de tout commentaire. Il a confisqué une caméra de la télévision Renaissance durant quelques minutes, avant de la rendre.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité