00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Bruxelles : les comptes bancaires de l’ambassade du Rwanda en Belgique ont été fermés par un juge Belge

Redigé par
Le 29 octobre 2011 à 09:05

Une brouille qui a pour source directe, Gaspard Gatera, l’ancien directeur de la société de consultance « Agro consult » qui accuse le Rwanda en Belgique de lui avoir escroqué de l’argent, ce qui a poussé la fermeture des comptes bancaires de l’ambassade du Rwanda par la justice belge.
Selon l’ambassade, Gaspard Gatera a porté atteinte à l’immunité diplomatique et il est poursuivi pour ce délit.
Apres avoir été déçu par le gouvernement rwandais, dit il, Gaspard Gatera qui est actuellement en exil, (...)

Une brouille qui a pour source directe, Gaspard Gatera, l’ancien directeur de la société de consultance « Agro consult » qui accuse le Rwanda en Belgique de lui avoir escroqué de l’argent, ce qui a poussé la fermeture des comptes bancaires de l’ambassade du Rwanda par la justice belge.

Selon l’ambassade, Gaspard Gatera a porté atteinte à l’immunité diplomatique et il est poursuivi pour ce délit.

Apres avoir été déçu par le gouvernement rwandais, dit il, Gaspard Gatera qui est actuellement en exil, affirme avoir accusé le Rwanda devant la justice belge , qui a ensuite procédé à la fermeture des comptes de l’ambassade du Rwanda en Belgique le 20 Octobre dernier.

Gaspard Gatera est accusé au Rwanda de détournement des fonds et mauvaise gestion de plus de 189 millions francs rwandais, donnés par le ministère de l’agriculture et devraient servir à la multiplication de la production de Maïs en province du Sud et de l’Est.

Dans un entretien avec IGIHE.com au téléphone, le porte-parole du parquet général, Alain Mukurarinda a approuvé les accusations portées contre Gaspard Gatera mentionnées ci haut.

« Le gouvernement rwandais me doit, c’est ce que les juristes tentent d’expliquer » atteste Gaspard Gatera.

Notre correspondant en Belgique s’entretenant avec Gaspard Gatera, ce dernier lui a témoigné qu’il n’a aucun problème et ceux là qui racontent des histoires disant qu’il est en prison se trompent.

« Je n’ai pas de problème avec la police, je vais bien, seulement je réclame ce que le gouvernement rwandais me doit et c’est ce que les juristes tentent de mettre au claire »

Concernant la fermeture des comptes de l’ambassade, Gatera affirme qu’il avait écrit au gouvernement pour que son cas obtienne une suite, mais il n’a reçu du gouvernement rwandais aucune réponse, raison pour laquelle il s’est confié à la justice Belge.

De son coté l’ambassadeur du Rwanda en Belgique, Robert Masozera a déclaré que le souhait de Gatera et ses avocats de fermer les comptes de l’ambassade est considéré comme une atteinte à l’immunité diplomatique, l’affaire a été portée devant la justice belge qui se charge du dossier actuellement. 

Qu’est ce que dit le droit international ?

Selon les conventions de Vienne, tout pays qui accueil une ambassade sur son territoire doit veiller à sa sécurité intégrale et au bon déroulement de son travail.

L’article 22 des principes internationaux stipule qu’aucun pays n’a le droit de saisir les biens d’une ambassade accrédité sur son territoire.

Ceci a été appuyé par le porte-parole du parquet, Alain Mukurarinda dans son entretien accordé à IGIHE.com, il affirme que la justice belge va appliquer la loi et rouvrira les comptes bancaires de l’ambassade.

« Jusqu’à présent, l’autorité chargée de l’application de la loi en Belgique n’a encore rien fait, mais c’est à la justice belge de prendre la décision de rouvrir les comptes car c’est elle qui avait décidée leur fermeture », certifie-t-il. 

Dans une interview avec le quotidien rwandais « The New Times », le premier conseillé de l’ambassade de Belgique à Kigali, Michael Wimmer affirme être contrarié par cette situation, il a déclaré que les comptes bancaires de l’ambassade rwandaise en Belgique n’ont pas été fermés par son gouvernement.

« Ce problème concerne plus spécifiquement la justice, la fermeture de ces comptes provient de l’accusation portée contre le Rwanda par un rwandais qui dit avoir été escroqué par son pays, mais en aucun cas nous étions content de cette décision ». souligne-t-il.

Il poursuit : « le ministère belge des affaires étrangères, suit de prêt ce problème des deux cotés, nous espérons que la décision prise par le juge belge de fermer les comptes de l’ambassade sera levée avant la semaine prochaine ».

Article de Aimable Karirima & Kayonga J


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité