Urgent

Beaucoup d’invités à Kigali au 25ème anniversaire de la Libération du Rwanda

Redigé par IGIHE
Le 3 juillet 2019 à 11:51

Ils sont nombreux les invités par Kigali aux cérémonies de 25ème anniversaire de la libération du Rwanda ce 4 juillet 2019. Parmi eux sept présidents africains qui vont admirer les lumières de Kigali plus belle que jamais.

Le Togolais Faure Gnassingbé, Hage Geingob (Namibie), Faustin Archange Touadéra (RCA), Mohammed Abdulahi (Somalie), Emmerson Mnangagwa (Zimbabwe), Mokgweetsi Masisi (Botswana) et Julius Maada Bio (Sierra Léone) sont attendus.

D’autres invités de haut niveau sont Professor Yemi Osinbajo , Vice-Président du Nigéria, Kassim Majaliwa, Premier ministre de Tanzanie et Dr Ali Kirunda Kivenjija, 2eme vice premier ministre d’Uganda.

Un quart de siècle de pouvoir du FPR ré-unioniste est une occasion de faire de la rétrospective d’un régime décidé à éradiquer toutes les causes d’exil massif de Rwandais. Ces causes sont résumées dans les idéologies conduisant à la mauvaise gouvernance politique et sociale qui a caractérisé le Rwanda depuis l’an 1959 et les premiers pogroms de Tutsi et l’exil de Tutsi et Hutu victimes de leur adhésion au parti monarchique unioniste d’alors, l’UNAR (Union Nationale Rwandaise), puis le summum qu’est le génocide des Tutsi de 1994.

Des réalisations matérialisées dans ce quart de siècle du pouvoir FPR ?
Une volonté affichée de transformation socio économique du pays avec une éducation pour tous qui a supplanté l’enseignement élitiste, un développement socio économique rendue possible par une volonté politique d’électrification rurale et de mesures promouvant l’initiative privée.

Ceci et bien d’autres réalisations ont permis au Rwanda d’être cité dans la Communauté internationale comme un pays décidé à quitter les derniers rangs du peloton de pays pauvres pour celui des pays à revenu intermédiaire d’ici à 2050.

Ce quart de siècle est préparé au point que le FPR Inkotanyi est entrain de visiter et profiter de toutes les occasions pouvant accélérer le train à grande vitesse du développement du Rwanda et, partant, de changement de mentalités sociales.

"Si vous êtes rééllement Inkotanyi, faites tout ce qui est en votre pouvoir pour améliorer davantage vos conditions de vie et de contribuer au devenir de votre pays, le Rwanda", a lancé à Lille en France le Sénateur Tito Rutaremara où se sont rassemblés les membres du FPR de la diaspora de France, Belgique et d’ailleurs.

Cet appel en dit long sur la conception de la politique de développement individuel et social affichée par le Régime rwandais actuel. C’est une façon de dire que le FPR tient à ce qu’un citoyen rwandais soit actif dans la création des richesses sociales sous forme de propriété privée qui ne doit que profiter, par le biais d’échanges interindividuels nécessaires, à toute la société rwandaise et internationale. Le vieux politicien rwandais proclame donc le règne d’un capitaliste orthodoxe rwandais qui s’abreuve des initiatives individuelles privées de plus en plus nombreuses tout cela se faisant dans un cadre officiel discipliné et dans le strict respect de la personne d’autrui.

Ah ! Si ce capitalisme pouvait avoir un visage humain, ce que ça pourrait être une réponse et un signe éclatant montrant que l’unité et la réconciliation tant chantées ne seront jamais de vains mots !!!


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité