Urgent

BAD/Africa 50 accorde au Rwanda un emprunt de 400 Millions pour son KIC

Redigé par IGIHE
Le 12 novembre 2018 à 12:36

Le Programme Africa50 de BAD vient d’accorder au Rwanda un prêt de 400 millions de dollars pour son projet KIC/Kigali Innovation City destiné à informatiser la ville de Kigali et de faire du Rwanda un hub informatique promouvant diverses initiatives privées.

Ces accords de prêt ont été signés ce vendredi 9 novembre 2018 à Johannesbourg en Afrique du Sud à la conclusion du Colloque sur les Investissements où le Rwanda avait délégué des officiels dirigés par le Premier Ministre Dr Edouard Ngirente.

Au cours de cette rencontre, la délégation rwandaise a décrit les stratégies mises en place pour faciliter les affaires et investissements au Rwanda. Elle a aussi exposé diverses opportunités d’investissement très profitables au Rwanda essentiellement dans le domaine des TICs.
Kigali Innovation City (KIC), le projet touristique de Karongi (Province de l’Ouest), le projet de construction de logements moins chers et le projet agricole, sont quelques uns des projets exposés au cours de ce colloque sur les investissements.

La signature du Ministre des Finances, Dr Uzziel Ndagijimana a été, côté partie rwandaise, apposée sur cet accord de prêt de 400 millions de dollars entre le Gouvernement rwandais et le Projet Africa50 représenté par Alain Ebobissé pour le lancement du Projet KIC, l’un des projets-phares de la Vision 2020.

Ce Projet KIC est logé dans le nouveau périmètre industriel de Kigali sur une superficie de 70 hectares. C’est un complexe qui logera des universités internationales (Carnegie Mellon, African Leadership University), des centres de technologie dont l’Institut Africain de Mathématique, des immeubles commerciaux et autres ; tout cela aura coûté 2 milliards de dollars.

Il est rapporté que KIC est monté pour attirer plusieurs instituts de recherche internationaux pour qu’ils viennent s’implanter au Rwanda afin qu’il puisse être de fait un hub technologie et construire une économie basée sur la science et la technique.

KIC entend créer 50.000 emplois et des exportations annuelles d’au moins 150 Millions de dollars et 300 millions de dollars d’investissements étrangers.

Il est prévu que durant 30 ans ci devants, lesdites universités établies dans le KIC vont faire 2600 lauréats professionnalisés chaque année au point que le Rwanda pourra compter sur eux pour leur créativité, esprit d’initiative et auto-création d’emploi et de businesses.

"KIC est un modèle parfait montrant comment notre Board of Governors d’Africa 50 peut entrer en partenariat avec des Gouvernements africains pour leurs projets en donnant l’expertise partant de la disposition de ces Etats à faciliter ce commerce et les investissements pour (ces Etats) avoir conçu des projets parfaits et inédits", a dit Alain Ebobissé, le Dirigeant de Africa 50 témoignant sa satisfaction pour KIC, unique en son genre et caractérisé d’initiatives privées.

Il est dit qu’Africa 50 est un Fonds créé pour chercher les financements des infrastructures africaines. Le Rwanda en est membre effectif depuis juillet dernier.

Ce Colloque sur les investissents en Afrique a vu la participation de quelques 350 investisseurs venus de 53 pays dont les 30 africains. Ses recommandations ont porté sur le redoublement d’énergie des Etats africains pour accroissement des investissements dans les infrastructures économiques, l’énergie et les stratégies d’attraction de ces investissements.

Au cours de ce colloque, 45 projets ont été retenus pour être financés à hauteur de 32 milliards de dollars en Afrique. Parmi eux, on peut citer Accra Ai Skytrain de 2.6 milliards dedollars et 800 Millions de dollars de financement de construction du pont entre la RDC et le Congo en partenariat avec la BAD et Africa50.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité