00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Aux Pays-Bas, Daddy De Maximo reçoit une récompense pour son film "Short Cut"

Redigé par
Le 22 mai 2011 à 11:17

Ayant été témoin de l’horrible carnage dont sa famille a été victime en 1994 entre les mains des auteurs du génocide de 1994 contre les Tutsi, Daddy De Maximo a certainement parcouru un long chemin depuis lors. Mercredi prochain, 25 mai 2011, De Maximo va recevoir un prix « The Young African Achievers award » aux Pays-Bas pour un projet de film qui a été une véritable révélation.
De Maximo, 29 ans, ingénieur électricien, recevra le prix attribué aux jeunes africains performants, grâce à son film (...)

Ayant été témoin de l’horrible carnage dont sa famille a été victime en 1994 entre les mains des auteurs du génocide de 1994 contre les Tutsi, Daddy De Maximo a certainement parcouru un long chemin depuis lors. Mercredi prochain, 25 mai 2011, De Maximo va recevoir un prix « The Young African Achievers award » aux Pays-Bas pour un projet de film qui a été une véritable révélation.

De Maximo, 29 ans, ingénieur électricien, recevra le prix attribué aux jeunes africains performants, grâce à son film passionnant et éducative "Short Cut". Le film qui met en valeur les scènes hideuses du génocide de 1994 contre les Tutsi, sera pour la deuxième fois projeté aux Pays-Bas après de nombreuses critiques élogieuses.

Le film, qui est réalisé et filmé par De Maximo, montre les caractéristiques des victimes du génocide qui se sont noyés alors qu’ils tentaient de fuir les mains sanglantes des génocidaires et d’autres qui ont été tués et leurs corps jetés dans les rivières.

The Young African Achievers award vise à fournir des modèles et des mentors pour d’autres jeunes. Il vise également à reconnaître, motiver tout en soulignant les réalisations accomplies, les performances des jeunes gens, le développement des compétences du leadership et cultiver un sentiment de fierté et de confiance en tant qu’un Africain.

L’événement annuel de la remise des prix est une initiative de l’organisation des jeunes africains performants (YAAA, sigle en anglais) qui rassemble toutes les ambassades africaines basées aux Pays-Bas. Le doyen de l’organisation, le professeur Ruthiec Roms remettra le prix à Daddy De Maximo en présence de l’ambassadeur du Rwanda aux Pays-Bas, Mme Immaculée Uwanyirigira.

De Maximo est ensuite attendu pour tenir une conférence de presse de 45 minutes avec les médias. Son film sera également projeté à l’occasion de la cérémonie de clôture de la commémoration des 100 jours du génocide des Tutsi de 1994 qui se tiendra aux Pays-Bas.

De Maximo est titulaire d’un diplôme d’études supérieures en ingénierie électrique de l’Institut de Science et de technologie (KIST). Il a précédemment travaillé a la station de radio allemande -Deutsche Welle, comme un opérateur de l’émetteur à Kigali avant de servir comme officier de la logistique / technicien, chargé de stock et comme secouriste avec d’autres employés.

Il a également travaillé dans la Maison de presse au Rwanda et a la station de radio Contact FM à titre de conseiller et de promoteur / présentateur, respectivement.

À l’âge de 12 ans, le génocide de 1994 contre les Tutsi le conduisit dans la forêt pour s’y cacher après avoir perdu toute sa famille. Après 32 jours, l’Armée Patriotique Rwandaise maintenant devenue RDF (Rwanda Defense Force) dont il a rejoint plus tard, vint à son secours. Il se retira comme un soldat à peine deux ans plus tard pour poursuivre d’autres intérêts.

Toutefois, le talentueux artiste De Maximo a décidé de s’aventurer dans le monde de la mode et du cinéma, des métiers qui ont déjà commencé à lui valoir des éloges sur le continent africain.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité