Urgent

Alex Kanyankole, ex-Patron BRD, plaide non coupable de crimes de favoritisme et cadeaux conditionnes

Redigé par IGIHE
Le 19 octobre 2018 à 12:01

Ce jeudi 18 octobre 2018, le proces Alex Kanyankole vs L’Etat rwandais a repris avec l’intervention de l’accuse qui a clame son innocence et a demande qu’il soit libere provisoirement pour soulager son mal de dos et celui d’estomac.

Le debat du jour au tribunal de premiere instance de Nyamirambo en ville de Kigali etait la question de l’opportunite d’apprecier sa demande de liberation provisoire pour les crimes graves dont il est accuse, des crimes de favoriitisme dans l’octroi de credits non proceduriers d’une valeur de 12 millions de dollars et d’exigence et reception de cadeaux allant a plus de 50 millions de francs rwandais entre le 3 juillet 2013, date de son entree en fonction a la BRD et 2017.

Encadre par ses avocats Me Rukangira Emmanuel et Me Umuliza Alice ; il s’est explique sur le crime d’octroi de 8.1 millions de dollars a Top Services Ltd sans constituer des garanties suffisantes, un credit qui lui a ete octroye pour le compte d’une autre societe.

L’ex-patron de la BRD a voulu confondre le Ministere public montrant que celui-ci fait allusion a la Lettre d’engagement que la BRD a donnee a Top Services Ltd, entreprise de distribution d’engrais chimiques agricoles, par le biais de M. Ladislas Mwitende.

Alex Kanyankole a montre qu’apres l’octroi de son credit d’une duree de six mois, Top Service a eu des demeles avec le Ministere de l’agriculture dans le cadre des modalites de distribution des engrais.
"Nous sommes descendus a Musanze dans les entrepots de Top Service et dans la securisation des moyens de paiement surtout que le Directeur de la Societe avait ete arrete", a dit Kanyankole.

Au credit octroye a Trust Industries et juge non procedurier par le Ministere Public, Alex trouve que cette accusation ne tient pas debout surtout que cette societe en etait au quatrieme octroi du credit de la BRD, que cette fois la etait le cinquieme octroi.

"Et puis, la decision du Conseil d’Administration de la BRD, la Banque a decide d’acheter 25% des actions de cette societe", a-t-il dit dans sa tentative d’annuler cet acte d’accusation.
A la question des cadeaux de traitement de son mal de dos Biodisque et Water Tank Jug, Alex reconnait qu’un certain Gahima de Good Harvest and Primary School les lui a offert sans les lui avoir demandes, que ce materiel n’a pas ete utilise encore qu’il n’a pas ete emporte au domicile d’Alex Kanyankole.

"Ce materiel a ete transporte dans un magasin de la BRD pour plus de soin des bureaux", a-t-il dit tentant de montrer qu’il a sauvegarde les interets de la Banque quand face a l’incapacite de remboursement "j’ai pris la decision d’ecrire a RDB lui priant d’accepter et d’approuver un nouvel acquereur de Good Harvest and Primary School qui pourra bien assurer le service de la dette de la Banque.

A la fin des debats, Alex a demande d’etre libere provisoirement surtout que l’instruction de son dossier judiciaire par le Parquet qui a dure toute une annee doit etre clos au point que sa liberation provisoire pour defendre son dossier a l’air libre, que cela ne deteriorera pas les eventuelles preuves du crime.

"Et puis, j’ai des maux de dos et d’estomac", a dit le prevenu disant que les attestations medicales sont disponibles comme preuves de ce qu’il avance.

"Je suis un professionnel dans le domaine de gestion des affaires financieres, personne ne m’a, durant mes quinze ans de metier, accuse de corruption comme l’a fait Gahima", a-t-il dit avec depit montrant que Gahima debite deliberement des inepties.

La seance a clos ses travaux apres que le juge ait annonce la date du 23 octobre prochain comme celle du prononce de jugement concernant la procedure.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité