Urgent

A l’Est, rien de nouveau ; Uganda déclarée province de RNC, met sur pied un Comité directeur

Redigé par IGIHE
Le 21 novembre 2019 à 12:48

L’Uganda a décidé d’être une forte base arrière des activités de RNC/Rwanda National Congress. On peut dire qu’avec ça, les espoirs de renormalisation des relations de bon voisinage entre le Rwanda et l’Uganda s’aménuisent au jour le jour. Cette situation explosive latente exige un médiateur le mieux écouté. Il ne peut que venir des puissances industrielles occidentales qui supportent les économies des deux pays.

On est en pleine situation de retour aux vieux temps des préparatifs de guerilla. Le RNC du général dissident rwandais Faustin Kayumba Nyamwasa vient de déclarer l’Uganda comme une plaque tournante des activités de ce mouvement armé.

On comprend alors pourquoi l’Uganda a déclaré indésirables les Rwandais en voyage en Uganda car ils peuvent espionner au profit du Rwanda les préparatifs de guerre de ce mouvement bien encadré et soutenu par les services de renseignement de ce pays.

Il est rapporté qu’un certain Charles Lwanga qui prend des allures de Secrétaire Général de ce mouvement RNC opérant sur le territoire ugandais, aurait écrit le 13 novembre dernier au Coordonnateur des activités du Mouvement, Jérôme Nayigiziki résidant aux USA pour lui signifier qu’un Comité Directeur du Mouvement aurait été élu pour la Province ugandaise de RNC.

"Après plusieurs années de vide, la province ugandaise du RNC s’est dotée d’une structure régionale de coordination des activités de RNC après deux jours de conférence, 12 et 13 novembre. Il a été élu un Comité Directeur devant donner la ligne de conduite et coordonner les activités de RNC en Uganda", lit-on dans la lettre.

Ledit Comité est dirigé par le Pasteur Déo Nyirigira de Agape Church-Mbarara, un temple transformé depuis longtemps en un centre de recrutement des éléments devant entrer dans le RNC.

Il est aussi rapporté que les membres de ce comité directeur de RNC-Uganda sont les mêmes éléments actifs dans la collaboration avec les organes des services de renseignement ugandais dans le recrutement et dans l’arrestation, les interrogatoires musclés, tortures et déportations des Rwandais qui sont soupçonnés de non sympathie avec RNC.

Des sources dignes de foi disent que l’élection de ce Comité directeur de RNC-Uganda a été supervisée par un représentant de la CMI/Chieftancy of Uganda Military Intelligence, le Colonel CK Asiimwe. Il aurait interdit l’élection à ce Comité de Sulah Nuwamanya et Prossy Bonabaana qui sont très connus pour une guerre médiatique qu’ils mènent contre le Rwanda sur les réseaux sociaux dont le Facebook du quotidien gouvernemental The New Vision.

Les Membres du Comité Directeur de RNC-Province ugandaise
Outre le Coordinateur provincial Pasteur Déo Nyirigira, deux coordinateurs adjoints

Frank Ruhinda et Moris Udahemuka ont été élus et Charles Lwanda au secrétariat Général et Patrick Tumwine à la Trésorerie. Des Commissaires à la Mobilisation, à la Propagande et aux Relations publiques etMédias ont été également élus. Ce sont respectivement Christopher Busigo, Enock Asiimwe et Dr. Gideon Rukundo Rugali.

Un certain Dr Sam Ruvuma a été appointé à la diplomatie ; Anne Furaha au Gender, Baker Kwesigwa à la Jeunesse, John Ndinazo au Renforcement de capacité, Peka Afrika au Plan ; Emmanuel Mutarambirwa, à la Commission électorale et Discipline et Médiatrice Muhawenimana, à l’Unité et Réconciliation.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité