00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Visite diplomatique de Salva Kiir au Rwanda et au Burundi à la quête d’une paix de la région

Redigé par Bazikarev
Le 23 février 2024 à 04:05

Le Président de la République du Soudan du Sud et Président en exercice de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC), Salva Kiir, a quitté le Rwanda pour se rendre à Bujumbura, au Burundi, le 23 février 2024, où il est prévu qu’il rencontre divers dirigeants. Cette visite fait suite à son séjour au Rwanda le 22 février, où il a eu des discussions avec le Président Paul Kagame, accompagné du Secrétaire Général de l’EAC, Peter Mathuki. Leurs discussions ont porté sur les causes de l’insécurité dans la région ainsi que sur le fonctionnement de l’EAC.

À son arrivée au Burundi, il a été reçu à l’aéroport international Melchior Ndadaye par le Ministre chargé des Affaires de la Communauté de l’Afrique de l’Est. Les médias burundais ont rapporté que sa visite de travail comprend des discussions avec divers leaders du pays.

La visite du Président Salva Kiir dans ces deux pays intervient dans un contexte de relations tendues, notamment entre le Burundi et le Rwanda. Le Burundi a fermé toutes ses frontières terrestres avec le Rwanda depuis janvier 2024, accusant ce dernier de soutenir le groupe rebelle RED Tabara, actif dans le Sud-Kivu, une accusation que le Rwanda rejette.

Les tensions régionales incluent également les relations entre le Rwanda et la République Démocratique du Congo (RDC), récemment aggravées par les activités du groupe armé M23, qui lutte pour les droits des locuteurs Kinyarwanda opprimés dans la région. Les Présidents Kagame et Kiir ont convenu d’une approche commune pour apaiser les tensions en RDC.

Lors de leur rencontre à Kigali, les deux dirigeants ont exhorté les pays membres de l’EAC à respecter leurs obligations, soulignant l’importance de suivre les résolutions des sommets de Luanda et de Nairobi pour résoudre l’insécurité dans le Nord-Kivu. Ils ont également discuté de l’importance de la paix et de la sécurité pour le développement économique et social de la région, ainsi que de la nécessité de faciliter la libre circulation des personnes et des biens à travers les frontières.

Ils ont exprimé leur inquiétude quant à la possibilité que le conflit en RDC s’étende à d’autres pays de la région si ces résolutions ne sont pas respectées.

Avant de se rendre en RDC, le Président Kiir a poursuivi son voyage de travail au Burundi, soulignant l’engagement continu des leaders de l’EAC à résoudre les problèmes de sécurité et à promouvoir l’intégration régionale.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité