00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Violences à Goma : 10 Morts lors d’une manifestation anti-ONU

Redigé par Henriette Akimana
Le 31 août 2023 à 07:15

Dix personnes ont trouvé la mort à Goma ce mercredi, lors d’une manifestation orchestrée par une secte s’opposant à la présence de l’ONU en République démocratique du Congo (RDC). Cette protestation a été violemment réprimée par les forces armées avant même son commencement.

La secte en question, basée à Goma et fusionnant rites chrétiens et animistes, est connue sous le nom de "Foi naturelle judaïque et messianique vers les nations".

Fin août, ses membres avaient incité à manifester contre la Monusco, la mission de l’ONU en RDC, avec comme intention de pénétrer dans les bases de la Monusco afin d’en exiger le retrait.

Selon l’AFP un jour avant la manifestation, certains dirigeants de la secte avaient dévoilé connaître les adresses des résidents de la Monusco et n’avaient pas caché leur volonté de saccager leurs domiciles.

Lors de cette intervention militaire, le leader de la secte Efraimu Bisimwa, a été mis aux arrêts.
Le gouvernorat du Nord-Kivu, dans un communiqué, a dépeint les manifestants comme un "groupe de bandits armés, drogués et manipulés".

Ils auraient semé le chaos tout en demandant le départ non seulement de la Monusco, mais également des forces de la Communauté des États d’Afrique de l’Est, ainsi que de l’ensemble des occidentaux et de leurs ONG sur le territoire.

Le lieutenant-colonel Guillaume Ndjike, représentant du gouverneur militaire, a affirmé l’arrestation de 158 adeptes de la secte.

Ces incidents tragiques s’ajoutent à une longue liste d’agressions et de manifestations contre la mission de l’ONU en RDC, souvent critiquée pour son incapacité présumée à contrer les groupes armés locaux.

En juillet 2022, d’autres manifestations s’étaient déroulées dans les provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu, visant directement les installations de la Monusco. Ces événements avaient causé la mort de 36 personnes, dont quatre Casques bleus.

Dix personnes ont trouvé la mort à Gomalors d’une manifestation s’opposant à la présence de l’ONU en RDC

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité