00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Vers une tarification par kilomètre dans les transports publics de Kigali

Redigé par Franck_Espoir Ndizeye
Le 14 février 2024 à 02:34

Le gouvernement rwandais a récemment annoncé une innovation dans le système de paiement des transports en commun à Kigali, marquant un changement significatif dans la façon dont les passagers seront facturés pour leurs déplacements. Désormais, au lieu d’un tarif fixe par direction, les passagers paieront en fonction de la distance parcourue.

Cette réforme interviendra après la supsension de la subvention gouvernementale mise en place depuis la crise du Covid-19, une période pendant laquelle l’économie a été fortement impactée.

Dr Jimmy Gasore, ministre de l’Infrastructure, a souligné que ce nouveau mode de paiement basé sur la distance serait bientôt implémenté, nécessitant l’ajout de machines supplémentaires aux systèmes existants dans les bus.

Jusqu’à présent, le Rwanda utilisait un système de tarif unique, où les passagers tapaient leur carte une seule fois pour payer le trajet entier, sans tenir compte de la distance réelle parcourue.

Dr Gasore a expliqué que cette mesure vise à rendre le système de paiement plus équitable pour les voyageurs, en ajustant le coût en fonction de la distance réellement parcourue. Il a reconnu que bien que les tarifs puissent augmenter pour les longs trajets, ils devraient diminuer pour les trajets plus courts, offrant ainsi un avantage potentiel pour de nombreux utilisateurs.

Karasira Willy, de la société Centrika, a affirmé que l’implémentation de cette technologie est techniquement possible au Rwanda, grâce à l’introduction d’une "intelligence artificielle" dans les machines, qui ajustera automatiquement le tarif en fonction de la localisation du bus.

Le système envisage deux méthodes de tarification : un paiement au kilomètre et une option combinant un frais fixe initial avec un tarif au kilomètre. Les tarifs actuels, fixés au 23 octobre 2020, sont de 21 Frw par kilomètre pour les trajets interprovinciaux et de 22 Frw pour ceux dans Kigali. Avec le nouveau système, les utilisateurs devront activer leur paiement à l’entrée et à la sortie du bus, ce qui permettra de calculer précisément le coût du trajet.

Le ministre Gasore a également mentionné des plans pour tester ce système sur certaines routes avant une généralisation, et envisage son extension aux trajets interprovinciaux. Il a souligné l’importance de cette réforme pour une tarification plus juste et adaptée aux besoins réels des voyageurs.

Toutefois, le défi de l’interopérabilité entre les technologies de paiement demeure, en particulier entre les deux principaux fournisseurs, AC Group et Centrika.

Actuellement, les cartes d’un fournisseur ne sont pas acceptées par l’autre, ce qui va à l’encontre des standards professionnels. Le ministre a promis de résoudre ce problème dans le cadre des réformes en cours, soulignant que la collaboration entre ces entreprises est cruciale pour le succès du nouveau système de paiement et pour le confort des voyageurs.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité