00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Une perte de 1,3 milliard de francs rwandais en raison de coupures d’électricité

Redigé par Bazikarev
Le 7 mars 2024 à 01:55

Le Ministère des Infrastructures a annoncé qu’il poursuivait les efforts de rénovation des réseaux électriques et d’augmentation de la capacité d’électricité distribuée dans différentes régions, dans le cadre de la lutte contre les coupures fréquentes de courant qui ont engendré une perte de 1,3 milliard de francs rwandais au cours des trois dernières années.

De 2020 à 2022, des coupures d’électricité se sont produites entre une et trois fois par jour sur les lignes électriques de Butare, Gisenyi, Rutongo, Kiziguro, et Gatumba.

Les députés ont signalé au Ministère des Infrastructures que ces coupures d’électricité à l’échelle nationale ont entraîné une perte de 1 359 495 337 francs rwandais.

Le Ministre des Infrastructures, Dr Jimmy Gasore, a expliqué le 5 mars 2024 que les problèmes de pannes d’électricité dans certaines régions étaient dus à l’expansion des réseaux ou à leur extension sur de longues distances, ce qui affaiblissait le courant.

« Sur les réseaux mentionnés, des problèmes techniques pouvaient occasionner des coupures de courant inattendues. Parmi ces problèmes figuraient l’expansion des réseaux ou la connexion de nouveaux abonnés ; la longueur des réseaux et le fait que l’électricité était fournie à partir d’un seul point pouvaient faire que le réseau s’étende trop loin, entraînant une baisse de la puissance », a-t-il déclaré.

Pour résoudre ce problème dans la province du Sud, une station de collecte d’électricité a été construite à Gisagara, et la ligne de Butare a été renforcée avec deux nouveaux circuits vers Gisagara et Huye.

La ligne de Gatumba a également été rénovée, et certaines parties situées à Muhanga ont été déplacées vers Ngororero.

La ligne appelée Gisenyi, qui va de Musanze à Rubavu, a vu sa capacité augmentée avec la construction d’une station de collecte d’électricité à Nyabihu, en ajoutant cinq différents circuits électriques vers Musanze, Ngororero, et Rubavu.

Il a confirmé que la rénovation des lignes de Kiziguro et Rutongo « a significativement réduit les coupures de courant ».

« Il y a eu rénovation des réseaux et augmentation de la capacité électrique dans les régions mentionnées. C’est un programme en cours d’implémentation, à mesure que les ressources deviennent disponibles, nous continuons à rénover les réseaux pour réduire les coupures de courant fréquentes. »

Dr Gasore a également indiqué que les pannes d’électricité observées depuis fin 2023 jusqu’à présent sont dues à l’intégration de nouvelles sources d’électricité provenant des centrales de Rusumo et Shema Power, qui sont encore en phase de test pour la fourniture d’électricité complète.

« Lorsqu’il y a une perturbation dans cette centrale, vu leur importance dans notre réseau, la perturbation est ressentie par tous. »

Actuellement, le Rwanda enregistre une perte d’électricité de 16,9%, les pertes techniques représentant 13% et les autres pertes sont commerciales. L’objectif est de réduire les pertes d’électricité à 15% d’ici la fin de l’année 2024.

En janvier 2024, 75,9% des ménages étaient raccordés à l’électricité.

Selon les données de Rwanda Energy Group (REG), l’année 2023 s’est achevée avec une capacité de production électrique atteignant 383,4 mégawatts, contre 276 mégawatts en 2022.

La station de collecte d'électricité de Gisagara a réduit les coupures de courant sur le réseau de Butare.

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité