Urgent

Un budget de 123.5 milliards de francs pour travaux de construction de l’aéroport de Bugesera

Redigé par IGIHE
Le 16 novembre 2020 à 02:20

Le Ministère rwandais des infrastructures s’est engagé à la reprise des activités de construction de l’aéroport de Bugesera dès que l’équipe d’experts ingénieurs civils aura publié le nouveau plan du dit aéroport. Quelques 123.5 milliards de francs sont prévus dans le budget national 2020-2021, rapporte-t-on.

Il est aussi rapporté que la première étape de la construction dudit aéroport par la Société Mota Engil-Africa est en cours d’exécution. Les travaux en sont à 30% de complétion. Mota Engil Africa promet que cette année budgétaire tendra à sa fin quand Mota Engil Africa aura réalisé 60% des travaux tels que précisé dans le contrat.

Entretemps le nouvel entrepreneur aura commencé sa part de travaux et en sera à 20% de réalisation.
En décembre 2019, un nouveau partenaire du Rwanda dans le ownership de l’aéroport qu’est Qatar Airways a été pressenti et les accords de partenariat signés pour 1.3 milliards de dollars. Ici Qatar Airways sera actionnaire majoritaire avec 60% d’actions et le Gouvernement rwandais 40%.

Des sources disent que ce nouveau partenariat Rwanda-Qatar Airways met fin aux accords antérieurs que le Rwanda avait signé avec la société de construction portugaise, la Mota Engil Engenharia e Construcao Africa qui était censé construire toutes les infrastructures aéroportuaires de Bugesera quitte à avoir un droit d’exploitation de 25 ans de cet aéroport international de Bugesera. Mota Engil réclamait alors 15 ans supplémentaires pour cette gestion. Soit quarante ans.

Il se souviendra que lors de la signature avec cette société portugaise, il avait été convenu que les travaux allaient s’exécuter en deux phases pour un montant total de 820 millions de dollars avec comme 1ère phase de 418 millions et la deuxième de 382millions de dollars.

Lors de la signature des accords conclus entre Qatar et le Gouvernement rwandais, il a été précisé que Qatar devait dans un premier temps acheter les parts de Mota Engil engagés dans le complexe aéroportuaire de Bugesera.

"Les accords signés précédemment avec Mota Engil précisaient que cette société avait 75% d’actions et 25% pour le Gouvernement rwandais représenté par ATL. Nous avons dû acheter les 75% d’actions de Mora Engil et avons été propriétaires à 100%. C’est par la suite que le Giouvernement a vendu à Qatar Airways 60%", a tenu à préciser le Ministre des Infrastructures PC Gatete.

Le Ministre a précisé que Mota Engil reste collaborateur dans la construction de cet aéroport. "Mota Engil, nous collaborons dans beaucoup d’activités. Des pourparlers sont même en cours pour voir si elle peut avoir un contrat dans la suite des travaux de construction de l’aéroport en question", a ajouté le ministre fier d’avoir prévu un espace de 2400 hectares pour faire de l’aéroport de Bugesera l’un des plus grands aéroports du monde du futur.

"Nous avons voulu construire un très grand aéroport, c’est pourquoi nous avons cherché un très grand investisseur", a-t-il dit bombant son torse trouvant que les aires d’extentions nécessaires de l’aéroport sont parfaitement prévus pour pouvoir accueillir 7 millions de voyageurs par an au moment de la Première phase d’opérationalisation de l’aéroport et 14 millions en 2032 à la fin des travaux de la deuxième phase.
Qatar est vraiment un gros investisseur apprécié sur les places financières internationales. Il a annonce en févvrier dernier être en pourparlers avec les dirigeants de la très dynamique Rwandair d’où il compte acheter 49% d’actions.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité