00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Soudan : Plus de 700 000 déplacés internes fuyant les combats

Redigé par Jean Jill Mazuru
Le 9 mai 2023 à 06:03

Depuis le début de la guerre des généraux rivaux au Soudan le 14 avril 2023, les combats sanglants ont forcé plus de 700 000 personnes à fuir à l’intérieur du pays, selon les données de l’ONU.

Cette situation représente une augmentation significative, puisque le nombre de déplacés internes est désormais deux fois plus élevé qu’il y a une semaine.

La situation s’est rapidement détériorée depuis l’éclatement des hostilités opposants l’armée d’Abdel Fattah al-Burhane aux redoutés paramilitaires des Forces de soutien rapide (FSR) de Mohamed Hamdane Daglo. Les deux freres ennemis avaient mené ensemble un putsch en 2021 mais se battent aujourd’hui pour le pouvoir.

Les violences ont entraîné de nombreuses pertes en vies humaines et provoqué des déplacements massifs de populations. Paul Dillon, porte-parole de l’Agence des Nations Unies pour les migrations (OIM), a expliqué que le nombre de déplacés internes a doublé en l’espace d’une semaine.

Il a également souligné l’urgence de répondre aux besoins humanitaires de ces personnes déplacées, notamment en termes d’abri, de nourriture, d’eau et d’assistance médicale.

Depuis le début de la guerre, plusieurs organisations internationales et locales ont tenté d’intervenir pour apporter leur aide aux personnes affectées. Cependant, l’accès aux zones de conflit reste difficile en raison de l’insécurité et des obstacles imposés par les parties belligérantes.

En outre, la situation au Soudan a des répercussions sur la région. Les pays voisins, tels que le Tchad et l’Éthiopie, sont également confrontés à un afflux de réfugiés fuyant les combats et cherchant un abri dans ces pays.

Les organisations humanitaires travaillent en étroite collaboration avec les gouvernements de la région pour assurer l’accueil et l’assistance aux réfugiés.

La communauté internationale appelle à un cessez-le-feu immédiat et à la reprise des négociations pour trouver une solution politique à la crise. Les Nations Unies et d’autres acteurs internationaux continuent de suivre de près la situation au Soudan, afin d’œuvrer pour la protection des populations civiles et la résolution du conflit encore en cours.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité