Urgent

Rwandair reprend en Aout son commerce aerien ; soucieuse de l’AFCTA, le Marche Africain

Redigé par Jovin Ndayishimiye
Le 15 juillet 2020 à 07:11

La compagnie nationale aérienne du Rwanda/RWANDAIR a annoncé, ce mercredi, la reprise des vols internationaux sur des itinéraires africains choisis où les frontières sont ouvertes, mais aussi sur Dubaï, à compter du 1er août, rapporte l’Agence PANA qui va plus loin pour annoncer que cette Rwandair va ouvrir de nouvelles lignes aeriennes a celles qui existent actuellement.

Cela ne fait pas l’ombre d’un doute que, fidele a la determination du President du Rwanda, Paul Kagame, soucieux de voir les Africains commercer entre eux plus qu’ils ne se tournent vers l’Occident ou l’Orient industriels, Rwandair tient a s’eriger pionnier pour d’autres compagnies aeriennes nationales africaines qui doivent mettre en pratique cette volonte politique des Chefs d’Etat Africains soucieux de voir leur Marche Commun Africain (African Continental Free Trade Area) rayonner et gagner ses lettres de noblesse.

D’autres destinations seront ajoutées à la liste, au fur et à mesure que les pays lèveront les restrictions sur les voyages, rapporte PANA lisant dans le communiqué de Rwandair montrant que sans l’ombre d’un doute, la mission de Rwandair est le commerce aerien de transport de passagers et de cargo d’un pays africain a l’autre.

La compagnie a annoncé à ses clients qui détiennent des billets de RwandAir qu’ils peuvent tirer profit de "nos politiques tarifaires flexibles qui incluent le changement de réservation sans coûts supplémentaires et des bons de voyage", rapporte encore PANA.

Une volonté politique affichée de permettre à Rwandair de rayonner dans le commerce aérien africain

RwandAir assure 29 destinations, essentiellement en Afrique, vers Dubaï, Mumbaï, Chine, Bruxelles, Londres. Elle ambitionne d’entrer également sur le marché aérien américain. Cet outil de l’ouverture commerciale du Rwanda à travers le monde cible essentiellement le commerce interafricain. Il se veut être un lien important dans le trafic aerien assurant la liaison des pays africains dont les réseaux routier et ferré terrestre accusent des lacunes énormes et infranchissables.

Pour pallier à l’impact négatif du Covid 19 sur les affaires de Rwandair, le Gouvernement rwandais vient de proposer une révision à la hausse de son budget annuel 2020-2021 qui passe de 121.8 à 145.1 milliards de francs.

C’est donc dire à quel point le Gouvernement rwandais attache une grande importance à cette compagnie aérienne nationale comme une véritable clé du désenclavement du pays mais aussi comme un tremplin révolutionnaire permettant l’éclosion d’un commerce sud-sud inter africain qui a longtemps fait défaut.

Ce manque a été une criminelle opportunité aux puissances occidentales d’imposer un commerce inégalitaire Nord-Sud avec, à la clé, un non lieu de transfert de technologies avancées à l’Afrique qui regorge de toutes les matières premières très convoitées par le capitalisme international.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité