00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Rwanda : un prêt japonais de 118 milliards de Frw pour l’éducation

Redigé par Ange Carolle Kouassi
Le 6 mars 2024 à 04:01

Le Rwanda et le Japon ont conclu, mardi 5 mars, un accord de prêt essentiel, injectant 118 milliards de francs rwandais (Frw) dans la transformation numérique de l’éducation rwandaise. Cette initiative ambitieuse promet de rendre l’accès à une éducation de qualité universelle.

Ce prêt concessionnel a pour but d’améliorer l’efficacité des opérations dans les écoles primaires et secondaires et de promouvoir un environnement d’apprentissage de qualité dans les collèges techniques, soulignant ainsi leur dévouement à élever le standard éducatif.

La signature de cet accord a eu lieu entre Uzziel Ndagijimana, le ministre rwandais des Finances et de la Planification économique, et Minako Shiotsuka, représentante en chef de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), en présence de l’ambassadeur du Japon au Rwanda, Isao Fukushima.

Cette initiative est perçue non seulement comme le témoignage de l’amitié indéfectible entre le Japon et le Rwanda mais aussi comme un alignement sur les aspirations visionnaires du Rwanda en matière d’éducation.

Le gouvernement rwandais, conscient de l’importance capitale d’un secteur éducatif robuste, voit dans cet accord une opportunité d’accélérer ses ambitions de développement. La réaffirmation de son engagement envers l’éducation se reflète dans l’allocation budgétaire conséquente de 760 milliards de Frw pour l’année fiscale 2023/2024, illustrant ainsi sa volonté de promouvoir une éducation de qualité à travers différentes initiatives.

L’ambassadeur Fukushima a souligné la philosophie de coopération au développement centrée sur l’humain du Japon, rappelant que l’éducation constitue le socle du développement économique et un droit fondamental pour vivre dans la dignité. Il exprime l’espoir que ce prêt générera une synergie avec d’autres projets, contribuant à faire du Rwanda un modèle d’accès universel à l’éducation de qualité.

« C’est la raison même pour laquelle nous devons garantir l’égalité d’accès à l’éducation pour tous, quel que soit l’endroit où ils vivent dans le monde. J’espère sincèrement que ce prêt créera davantage un effet de synergie avec les autres projets, contribuant ainsi à faire du Rwanda un pays où tous ont accès à une éducation de qualité », a-t-il déclaré.

Cette collaboration n’est pas un fait isolé mais s’inscrit dans une longue tradition de soutien mutuel entre le Japon et le Rwanda dans divers domaines clés tels que l’eau et l’assainissement, l’agriculture, l’énergie, les transports et désormais, l’éducation.

Cette nouvelle étape dans leur relation bilatérale promet de jeter les bases d’un avenir où chaque citoyen rwandais aura accès à une éducation enrichie et numérisée, ouvrant la voie à un développement durable et inclusif.

Le ministre des Finances et de la Planification, Dr Uzziel Ndagijimana et représentante en chef de l'Agence japonaise de coopération internationale , JICA au Rwanda, Minako Shiotsuka.
Le Ministre Dr Ndagijimana (à droite) et l'Ambassadeur du Japon au Rwanda, Isao Fukushima ont signé un accord de prêt de 118 milliards Frw qui aidera à développer l'éducation au Rwanda.
Le ministre d'État chargée des TIC et de l'enseignement et de la formation professionnels techniques, Irere Claudette, a déclaré que cet appui aidera le Rwanda à développer des jardins d'enfants, des écoles maternelles, etc.
La signature de l'accord de prêt de 118 milliards de Frw que le Japon a accordé au Rwanda s'est déroulée en présence de divers responsables des deux parties.

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité