00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Rwanda hôte de la troisième conférence des Nations Unies sur les pays en développement sans littoral

Redigé par Ange Carolle Kouassi
Le 10 novembre 2023 à 11:44

Dans un geste significatif pour répondre aux défis des pays enclavés, la troisième Conférence des Nations Unies sur les Pays en Développement Sans Littoral (PDSL) est prévue pour 2024 à Kigali, selon NewTimes, marquant pour la première fois que ce sommet mondial se tiendra sur le sol africain.

L’annonce a été faite par Rabab Fatima, secrétaire générale adjointe des Nations Unies et haute représentante pour les pays les moins avancés, les pays en développement sans littoral et les petits États insulaires en développement (PEID), jeudi 9 novembre.

"Cette conférence revêt une importance particulière en raison de sa première tenue en Afrique, continent qui abrite la moitié des 32 pays enclavés du monde - 16 d’entre eux. Les défis et les problèmes inhérents à ces nations sont donc intrinsèquement liés à l’Afrique", a déclaré Mme Fatima.

La haute fonctionnaire des Nations Unies a souligné que le contexte actuel, marqué par la pandémie de Covid-19 et d’autres crises mondiales, rend cette conférence d’autant plus cruciale.
"Aujourd’hui, avec les nombreuses crises mondiales qui se chevauchent et les défis auxquels les pays enclavés sont confrontés, ce forum sera l’occasion d’examiner ces nombreuses questions afin de trouver des solutions, de formuler des recommandations et de rechercher un partenariat avec les pays de transit, les pays partenaires et le reste du monde."

Mme Fatima a également souligné l’importance d’une collaboration étroite avec les parlementaires, déclarant avoir eu des "discussions très fructueuses" avec la présidente Mukabalisa sur l’organisation d’un forum parlementaire en marge de la conférence.

"Les parlements jouent un rôle dans le développement de divers pays parce qu’ils promulguent des lois et contrôlent les activités et les opérations du gouvernement", a-t-elle noté.

De son côté, la présidente Mukabalisa a exprimé son optimisme quant aux résultats attendus de la conférence, soulignant que les parlementaires jouent un rôle clé dans la mise en œuvre des décisions prises.

Rappelant les préparatifs en cours, Mme Fatima a exprimé sa gratitude envers le président Kagame et le gouvernement rwandais pour avoir proposé d’accueillir cet événement d’une importance exceptionnelle qui ne se tient que tous les dix ans. Au cours de sa mission au Rwanda, elle a tenu des réunions fructueuses avec plusieurs responsables gouvernementaux, soulignant l’engagement du pays à faire de cette conférence un succès mondial.

La Conférence des Nations Unies sur les Pays en Développement Sans Littoral à Kigali en 2024 s’annonce ainsi comme une étape cruciale pour aborder les défis spécifiques auxquels sont confrontés les pays enclavés, en particulier sur le continent africain.

Rwanda hôte de la troisième conférence des Nations Unies sur les pays en développement sans littoral

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité