00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Rwanda : Une avancée majeure dans la technologie spatiale

Redigé par Henriette Akimana
Le 12 octobre 2023 à 09:30

L’Agence nationale des affaires spatiales du Rwanda (RSA) a révélé son ambitieux projet de doter le pays d’une infrastructure dédiée à la collecte d’images satellite. Cette annonce a été faite lors d’une réunion le 9 octobre 2023, axée sur l’essor des technologies spatiales en Afrique, et plus précisément au Rwanda.

Selon Kwizera George, directeur de la technologie chez RSA, la construction de cette infrastructure se déroule actuellement dans le secteur de Mwurire, district de Rwamagana. Ce téléporteur satellitaire, d’une envergure impressionnante de 9,3 mètres de large et plus de 12 mètres de haut, hébergera également d’autres tours pour garantir la sécurité et la qualité des informations collectées.

"Grâce à cette avancée, nous pourrons non seulement recevoir des images satellite de haute qualité, mais également octroyer des droits d’utilisation aux entités locales, qui pourront installer leurs propres équipements et contribuer financièrement", a précisé George.

Le Rwanda, qui dépendait jusqu’à présent d’agences étrangères pour l’acquisition d’images satellite, pourra désormais effectuer ses propres relevés, réduisant ainsi les coûts associés. Ce projet s’inscrit dans une initiative plus large de RSA visant à renforcer le secteur spatial national, avec notamment la mise en place du National Geospatial Hub pour la collecte et l’analyse de données satellitaires.

Une fois cette infrastructure opérationnelle, elle servira de tremplin aux entrepreneurs innovants du secteur spatial. Le but étant de favoriser l’essor d’entreprises spécialisées et de développer l’expertise spatiale au sein de la population rwandaise.

La création de la RSA, approuvée en 2020 par le Conseil des ministres, avait pour objectif de booster la collecte de données climatiques. Le centre joue également un rôle primordial dans divers domaines tels que l’agriculture moderne, la cartographie pour les recensements, l’évaluation de la qualité des sols ou encore la distribution Internet.

La RSA a d’ailleurs déjà prouvé son efficacité en collaborant avec diverses institutions, notamment le ministère de la gestion d’urgence et des catastrophes, MINEMA, pour surveiller des phénomènes comme l’éruption du mont Nyiragongo en RDC.

Kwizera a évoqué la mise en place d’un site web permettant aux agriculteurs d’accéder à des informations essentielles pour anticiper et gérer les catastrophes naturelles, optimisant ainsi leur planification.

Au-delà de ces projets nationaux, la RSA ambitionne de positionner le Rwanda sur l’échiquier spatial international et d’intensifier sa participation aux programmes spatiaux mondiaux.

Selon le directeur de la RSA, le Colonel Francis Ngabo, le Rwanda, en collaboration avec divers partenaires, est déterminé à poursuivre ses efforts pour étoffer davantage ses infrastructures spatiales et attirer davantage d’investisseurs dans ce secteur prometteur.

La RSA a révélé son ambitieux projet de doter le pays d’une infrastructure dédiée à la collecte d’images satellite.

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité