Urgent

Rwanda : Le Conseil des Ministres décide d’un déconfinement général progressif

Redigé par IGIHE
Le 1er mai 2020 à 02:46

Le Conseil des ministres de ce 30 avril a autorisé, à partir de lundi 4 mai prochain, la reprise de certaines activités publiques et privées dans le pays après quarante jours de strict et discipliné confinement général pour cause de covid19. Au nombre de ces activités autorisées la fréquentation des places publiques de marché et le tourisme figurent en bonne place.

Le communiqué émis par les services de la Primature sanctionnant la fin de ce Conseil des Ministres annonce que ce déconfinement autorisé aura une durée de deux semaines, qu’il commencera uniquement le quatre mai prochain.
Tout en permettant la reprises de ces activités limitées, les mesures de lutte contre le Covid19 continueront avec le testing médical à travers le pays, le port systématique de cache-nez sur tous les lieux publics, la lavage des mains à l’entrée des bureaux et autres services privés, une distanciation sociale…

Transactions monetaires electroniques recommandees
Pour ce qui est de la circulation de la monnaie, le Conseil a recommandé l’usage possible de transactions électroniques. Même si déconfinement il y a, le couvre feu étendu sur le territoire national est maintenu entre 20 heures du soir et cinq heures du matin. Seules les personnes autorisées pour causes urgentes pourront aller à plus tard.

Ledit Conseil des Ministres a détaillé les services autorisés à rouvrir leurs activités avec recommandation que seuls les services cruciaux pourront utiliser un personnel strictement essentiel au moment où une autre parte de ce personnel pourra prester électroniquement à partir de chez-soi. Au nombre de ceux-ci, les services du secteur public et du privé, les places de marché qui fonctionneront rotativement à hauteur de 50-50% des commerçants qui y prestent.

Le secteur industriel et la construction sont rouverts mais encore une fois seul le personnel essentiel devra prester. Les hôtels et restaurants fonctionneront jusqu’à uniquement vingt et une heures. Les places de sport en salles resteront fermées, mais le sport individuel est autorisé de reprendre.

Le transport en commun : du tact !
Ici beaucoup de restrictions apparaissent. Il est autorisé le transport en commun public et privé urbain et inter districts du pays toutefois les transporteurs de passagers devront veiller à ce qu’il y ait une distanciation sociale. Bien plus, ces bus ne pourront transporter un passager qui n’aura pas porté son cache-nez. Il est décidé que les motos et vélo taxis n’ont pas jusqu’à nouvel ordre l’autorisation de transporter des passagers. Uniquement des marchandises. Les frontières nationales sont toujours fermées à la circulation des personnes. Mais le transport des biens par camions et autres cargos restent autorisé. Le Conseil a précisé que les Rwandais qui sont à l’éranger peuvent continuer à rentrer chez eux au pays mais qu’ils devront se prêter aux 14 jours de quarantaine pour s’assurer qu’ils ne portent pas de Covid19.

Interdites les activités requérant une grande affluence
Dans le cadre de la continuation de la lutte contre le Covid19, le Conseil des Ministres a décidé que les voyages entre la Ville de Kigali et l’Intérieur du pays à l’aide de véhicules publics ou privés individuels restent suspendus. Ecoles et églises ne rouvriront pas encore pour le moment tout autant que les autres activités culturelles de grande assistance dont les conférences et colloques et autres manifestations publiques.

Les services funéraires sont limités à 30 participants, dit le Communiqué du Conseil des Ministres de ce 30 avril 2020.

Un bilan de sante optimiste
Pour l’immédiat, 243 personnes dépistées positives depuis le 14 mars 2020, date à laquelle il a été décrété des stratégies de confinement pour une meilleure lutte contre ce Covid 19. 104 d’entre elles sont rétablies et aucun malade grave n’a été enregistré dans les infrastructures


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité