00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Rwanda : Inflation sous contrôle, festivités sereines en vue !

Redigé par Franck_Espoir Ndizeye
Le 11 décembre 2023 à 06:28

La hausse des prix à la consommation sur le marché rwandais a ralenti, atteignant 9,2 % en novembre, marquant pour la première fois en 2023 que l’inflation est tombée en dessous de la barre des deux chiffres.

L’inflation mesure la vitesse à laquelle les prix des biens de consommation augmentent sur le marché d’une année sur l’autre et, sur une base mensuelle, elle est calculée à partir d’environ 1 622 produits dans 12 centres urbains du Rwanda.

En novembre 2022, l’inflation avait atteint son pic le plus élevé à 21,7 % avant de commencer une tendance à la décélération depuis le début de 2023, pour s’établir à 9,2 % en novembre 2023, en baisse par rapport aux 11,2 % en octobre.

Cette baisse survient avant la saison festive, période où l’on sait généralement que les dépenses des consommateurs augmentent et les prix sont également majorés.

Les données de l’Institut National de la Statistique du Rwanda (NISR), en date du 10 novembre, ont montré que les prix des produits alimentaires et des boissons non alcoolisées ont augmenté de 17,5 %, les prix du pain et des céréales de deux %, ceux de la viande de 11,7 %, ceux du lait, du fromage et des œufs de quatre %, et ceux des légumes de 22,5 %.

Le coût du logement, de l’eau, de l’électricité, du gaz et des autres carburants a augmenté de 2,4 %, le transport de 8,3 %, tandis que les prix dans les restaurants et hôtels ont augmenté de 6,4 %.

Principalement entraînée par de mauvaises performances agricoles sur plusieurs saisons au cours des deux dernières années consécutives et par l’inflation importée des marchés extérieurs, la hausse des prix des denrées alimentaires s’est récemment apaisée sur le marché, comme le reflète la baisse des prix de produits de base tels que les pommes de terre irlandaises et le sucre.

On comprend que les prix des pommes de terre, connues sous le nom de Kinigi, sont passés de 1 200 Frw/Kg à entre 500 et 550 Frw/Kg sur le marché, tandis que l’autre type coûte 300 Frw/Kg.

Outre la légère baisse des prix alimentaires, l’Office de Régulation de certains Services Publics du Rwanda (RURA) a révisé à la baisse les prix des carburants, où le prix maximum à la pompe de l’essence (essence moteur premium) est fixé à 1 639 Frw le litre, contre 1 822 Frw annoncés début octobre, et le prix de détail du diesel (huile à gaz automobile) fixé à 1 635 Frw le litre, contre 1 662 Frw.

Dans l’ensemble, le recul est attribué au resserrement de la politique monétaire, aux mesures incitatives du gouvernement et à la baisse des prix des principales matières premières internationales.

Avec la Banque Nationale du Rwanda, BNR, maintenant le taux de repo clé à 7,5 % dans le cadre des efforts continus pour maîtriser l’inflation et à partir des observations des tendances économiques mondiales, les économistes s’attendent à ce qu’elle s’apaise davantage en 2024, sous réserve de la performance agricole et du climat géopolitique.

La BNR vise un taux d’inflation acceptable entre deux et huit pour cent, et projette qu’il sera en moyenne de 7,6 % à la fin de 2023 (chiffres de décembre) et d’environ 5% en 2024.

Au niveau mondial, l’inflation est prévue atteindre 6,9 % à la fin de 2023 et 5,8 % en 2024.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité