00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Rwanda Day 2024 : Dr. Biruta garantit la sécurité du Rwanda et des Rwandais

Redigé par Franck_Espoir Ndizeye
Le 3 février 2024 à 11:23

Le Ministre des Affaires Étrangères du Rwanda, Dr. Vincent Biruta, a affirmé avec assurance lors de Rwanda Day 2024 que la sécurité nationale est solidement garantie, dissipant ainsi les inquiétudes malgré les menaces émanant de la coalition RDC/FDLR.

Ces déclarations ont été prononcées samedi 3 février 2024, à l’occasion de la deuxième journée de Rwanda Day, qui se déroule à Washington. Cet événement, qui rassemble la diaspora rwandaise et leurs amis, vise à faciliter le dialogue avec le président Kagame.

Face aux récentes menaces du Président congolais, allié à des groupes terroristes tels que le FDLR, émanation des génocidaires rwandais ayant fui vers l’Est de la RDC, et l’implication du Président burundais Ndayishimiye, qui a pris la décision de fermer les frontières avec le Rwanda, Dr. Biruta a insisté sur la robustesse de la sécurité nationale.

Il a déclaré : « Tout en restant engagé en faveur de la paix et convaincu que les solutions politiques sont les mieux indiquées pour résoudre les problèmes politiques dans notre région, des mesures de défense appropriées sont en place pour protéger notre territoire. Personne ne devrait s’inquiéter quant à la sécurité du Rwanda. »

Le ministre a ensuite abordé le conflit en cours à l’Est de la RDC, où une coalition impliquant les FARDC/FDLR, Mai-Mai, Nyatura, Wazalendo, les Forces de Défense burundaises et les Forces de la SADC affronte conjointement les Forces du M23, qui sont des Congolais luttant pour leurs droits.

Selon Dr. Biruta, ce conflit a été déclenché par la violation des accords politiques, précédemment signés, par les gouvernements congolais successifs.

Il a expliqué : « Vous savez que la situation sécuritaire est restée volatile ces dernières années, en particulier depuis la résurgence du M23 vers fin 2021. Cette résurgence était une conséquence de la non-application des accords politiques précédemment signés et de la persistance des groupes armés dans l’Est de la RDC, y compris les génocidaires FDLR qui constitue une menace sécuritaire pour le Rwanda. »

Il a poursuivi en mentionnant que les conflits récents ont attiré de nouveaux acteurs régionaux, compliquant davantage la situation. Les discours de haine croissants et les assassinats ciblés contre les Congolais parlant Kinyarwanda, principalement des Tutsis, sont préoccupants.

Il a souligné : « Bien que des mécanismes régionaux tels que les processus de Nairobi et de Luanda aient été établis pour résoudre ce conflit, le manque de volonté politique a entravé leur mise en œuvre et la réalisation de la paix. »

Dans un développement supplémentaire de son discours, le Ministre Biruta a élargi la perspective au-delà des frontières du Rwanda, soulignant l’importance des efforts diplomatiques internationaux. Il a mis en lumière le rôle crucial joué par les partenaires internationaux, en particulier les États-Unis, dans la quête de stabilité régionale.

« Les partenaires internationaux, y compris les États-Unis, ont également été activement impliqués dans les efforts visant à apaiser les tensions entre le Rwanda et la RDC et à trouver des solutions aux conflits », a-t-il précisé.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité