00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Rwanda : Baisse de la contrebande et de la drogue à Burera

Redigé par Ange Carolle Kouassi
Le 21 février 2024 à 01:33

Dans une dynamique de renforcement de la sécurité et de lutte contre la criminalité transfrontalière, le district de Burera a enregistré une baisse significative des activités de contrebande et de la circulation de drogues illicites.

Cette évolution positive est le fruit de la mise en œuvre d’une stratégie innovante : l’intégration des gardes - frontières poreuses, également connus sous le nom d’ "Imboni z’umutekano". Ces agents, au nombre de 550, sont déployés le long de la frontière partagée entre le Rwanda et l’Ouganda et travaillent en collaboration avec les forces de sécurité et les autorités locales pour identifier et prévenir les infractions transfrontalières.

Madame le maire de Burera, Soline Mukamana, a souligné l’efficacité de cette initiative, qui vise à contrer non seulement la contrebande et le trafic de stupéfiants mais également la distribution et la consommation de "Kanyanga", une boisson alcoolisée autrefois largement répandue et désormais interdite.

Le déploiement de ces gardes répond à une critique formulée par le président Kagame, qui avait associé le retard du district en termes de contrats de performance de district, ou "imihigo", à la consommation d’alcool illicite. Pour l’exercice fiscal 2021-2022, Burera avait en effet accusé un retard, se classant dernier avec un score de 61,79 %.

L’approche adoptée par Burera, selon les déclarations de madame Mukamana au quotidien The New Times, a permis de réduire de manière considérable les incidents liés à l’insécurité. Elle a également contribué à sensibiliser la population aux dangers du franchissement illégal des frontières, renforçant ainsi la sécurité et le bien-être communautaires.

Le succès de cette initiative est corroboré par le porte-parole de la police pour la région Nord, le SP Jean Bosco Mwiseneza, qui a fait état d’une diminution notable des activités criminelles liées à la frontière grâce à l’intervention proactive des gardes - frontières poreuses.

La population locale témoigne également de changements positifs. Anamalia Mukasine, résidente de la cellule de Mubuga dans le secteur de Butaro, a rapporté une diminution des traversées illégales de la frontière. Elle attribue cette évolution à la mise en place de mesures strictes et à la création d’opportunités d’emploi et de projets communautaires, tels que le programme Vision 2020 Umurenge (VUP), qui offrent des alternatives viables aux habitants précédemment tentés par la contrebande ou l’immigration illégale vers l’Ouganda.

Rwanda : Baisse de la contrebande et de la drogue à Burera

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité