Urgent

Rwamagana : un village modèle pour 46 familles ; raccordement à eau et électricité vivement attendu

Redigé par NDJ
Le 8 décembre 2020 à 12:49

Le District Rwamagana de la Province de l’Est a gracieusement offert à 46 familles des habitations décentes modèles. Malheureusement, le raccordement à l’eau et électricité tarde.
Pour ces nouveaux acquéreurs, le fait que ces immeubles ne sont pas électrifiés, cela ne donne pas l’impact escompté sur l’amélioration de l’éducation des enfants. L’hygiène ne suit pas non plus en absence de raccordement de ces habitations au réseau national d’eau.

Ces 46 habitations dites Four-in-One sont construites au profit des rescapés du génocide du Village Rwimbogo du Secteur Nyakariro. Il est intéressant de voir le constructeur de ces habitations avoir ajouté un espace d’étables pour élevage des vaches laitières. Ici Côté activités économiques, tout semble bien marcher. Le paysan ne manquera pas d’activités génératrices de revenus.
Bref, "nous avons des problèmes d’approvisionnement en eau. Quand il n’a pas plu, nous ne savons pas comment recueillir l’eau de cuisine et de soin", se plaint Jessica Muhongerwa néanmoins fière de voir les pouvoirs publics lui avoir construit une maison en dur et spacieuse.

Valens Rurangwa, un autre bénéficiaire de cette habitation se sent allégé du fardeau de frais de location d’habitation, lui qui n’a pas d’emploi. Mais, se demande-t-il, le gouvernement va-t-il terminer sa bonne action en raccordant nos habitations à l’électricité pour que nos enfants puissent être à l’aise en révisant leurs leçons ?

La vieille Téléphonie Micomyiza,65ans, elle, n’a pas ce problème. Elle est aussi reconnaissante de l’Etat qui lui a construit une habitation 26 ans après que les vandales ont saccagé sa maison au cours du génocide de 1994 et qu’ils l’ont rendue veuve.

Une étable commune pour vaches laitières offertes par VUP aux bénéficiaires de ces logements. Leur a-t-on sensibilisé à un travail en équipe pour nourrir méthodiquement ces bêtes afin qu'elles donnent une production laitière suffisante à se partager entre eux ?

"J’espère que les autorités de district me permettront de bénéficier du soutien de VUP/Vision 2020 Umurenge Program", a-t-elle confié à IGIHE pressentant qu’avec son âge, sans soutien familial ni une quelconque rente viagère, seul l’Etat doit lui garantir les moyens de l’accompagner dans sa vieillesse.
VUP/Vision 2020 Umurenge Program est un programme national d’assistance sociale et de développement intégré au profit des catégories sociales rwandaises pécuniairement défavorisées avec un objectif de réduction, au mieux, d’éradication de la pauvreté au niveau communautaire.

Interrogé le chef de Secteur Nyakariro donne espoir à ces bénéficiaires pour ce qui est du raccordement électrique de leurs habitations. Selon lui, la société de distribution de l’électricité est à pied d’oeuvre. Tout marche bien à ce point, a-t-il dit.

La jeune Jessica Muhongerwa, une bénéficiaire qui se plaint de manquer d'emploi

"Mais pour ce qui est de l’eau, le problème est général. Mon secteur connaît une carence en eau potable en période de saison sèche. Par contre nous avons installé dans leur complexe d’immeubles des citernes de retenue d’eau", a dit le Secrétaire Exécutit de Secteur Nyakariro qui comprend parfaitement que ces bénéficiaires n’ayant pas de revenus sûrs font face à des défis presque insurmontables.
Lui, non plus ne sait pas faire un bon plaidoyer de ces rescapés du génocide dans son secteur administratif. Ne pourrait-il pas avec les responsables de l’IBUKA et des autorités de district, organiser des kermesses et autres rencontres de fundraising en faveur de ces déshérités ?

Les dirigeants de la base communautaire ont des fois des problèmes d’immobilisme intellectuel qui les empêchent de sortir des sentiers battus et des stéréotypes quotidiens.

Mukotanyi, un bénéficiaire du logement. Il est dans la force de l'âge et capable de libérer ses énergies

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité