Urgent

Remède contre le coronavirus : l’Académie Nationale de Médecine de Madagascar d’accord pour le Covid Organics

Redigé par Jeune Afrique
Le 24 avril 2020 à 04:10

Après avoir pris connaissance de la composition détaillée tenue secrète du cocktail de plantes médicinales utilisé dans le Covid Organics, l’Académie nationale de Médecine de Madagascar a levé ses réserves sur l’utilisation à grande échelle de ce qu’elle considère comme un remède traditionnel amélioré, à condition de respecter les doses prescrites.

L’Académie de médecine ne s’oppose pas à l’utilisation du Covid Organics sous forme de tisane.

Mercredi, Andry Rajoelina, président de la République de Madagascar, ainsi que le ministre de la Santé et celui de l’Enseignement supérieur ont reçu une délégation de l’Académie Nationale de Médecine de Madagascar (ANAMEM) au sujet du médicament COVID-Organics mis au point par l’Institut malgache de recherche appliquée (IMRA).

Lors du lancement lundi de la commercialisation de ce remède utilisé contre le coronavirus, l’Académie de Médecine de Madagascar avait fait part de ses réserves : « il s’agit de médicaments dont les preuves scientifiques ne sont pas encore élucidées et qui risquent de porter préjudice à la santé de la population, en particulier à celle des enfants. La loi malgache stipule que seuls les professionnels de santé au sein des formations sanitaires et non des structures administratives sont habilités à distribuer des médicaments ».

« Remède traditionnel amélioré »
Lors de cette rencontre, les documents expliquant le contenu du médicament et les vertus des plantes médicinales qui le composent ont été transmis à la délégation. La lecture de ces informations a rassuré l’Académie nationale de Médecine, ainsi que l’indique son président, le professeur Marcel Razanamparany : « cette rencontre a permis de lever les doutes et les réserves de l’Académie quant à l’ utilisation du Covid Organics. (…) Comme le Covid Organics n’est pas un médicament mais un remède traditionnel amélioré, l’Académie Nationale de Médecine ne s’oppose pas à son utilisation sous forme de tisane ». Et de conclure : « L’Académie Nationale de Médecine soutient la volonté de l’Etat Malagasy dans la recherche de toute solution dans la lutte contre la Pandémie liée au Covid-19 ainsi que les efforts des Scientifiques et Chercheurs malgaches ».

En vente dans le commerce
L’Académie de Médecine précise néanmoins que l’administration du médicament contre le coronavirus devra se faire sous réserve de respecter les doses indiquées.
Depuis jeudi, le Covid Organics peut être acheté dans le commerce, notamment dans des grandes surfaces. De nombreux vendeurs étaient rapidement en rupture de stock, signe de l’attente de la population envers un médicament qui renforce les défenses immunitaires afin de mieux combattre le coronavirus.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité