00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

RDF Conteste énergiquement toute incursion en RDC

Redigé par Jean Jill Mazuru
Le 28 juillet 2023 à 03:28

Les forces rwandaises de défense, RDF, démentent fermement des allégations de l’armée régulière du Congo-Kinshasa, FARDC, selon lesquelles des éléments RDF auraient mené une incursion dans la province du Nord-Kivu. Le démenti qualifie ces affirmations d’infondées.

Ces accusations, émises le 27 courants, reprochent aux militaires rwandais d’avoir franchi la frontière congolaise et mené une incursion contre les forces de sécurité congolaises frontalières.

En réaction à cette situation ubuesque, l’armée nationale des forces rwandaises de défense ont produit un communiqué démentant vigoureusement ces supputations.

RDF réfute en bloc ces accusations sans fondement. Pour l’rmée rwandaise de défense, cette insinuation s’inscrit dans une longue série de vagues de désinformations et de calomnie, d’une propagande téléguidée par les autorités congolaises, visant à détourner l’attention face à leur échec cuisant en matière de maintien de la paix et de la sécurité à l’intérieur de leurs propres frontières.

En parallèle, la RDC continuerait de soutenir, d’armer et de combattre aux côtés de la milice génocidaire FDLR, dont les membres terroristes sont en totale collusion avec elle, lorsqu’ils ne sont pas carrément incorporés dans ses rangs.

RDF met aussi en lumière dans sa dénégation, une tendance à l’escalade et aux fausses accusations, qui pourraient servir de prétexte à conduire une attaque planifiée par le couple contre-nature FARDC/FDLR sur le territoire rwandais.

Le Rwanda avait tout récemment mis en garde la RDC contre la recherche constante de justificatifs pour lancer des attaques sur son territoire. Il a souligné son engagement à préserver l’intégrité de son territoire et affirmé qu’il prendrait toutes les mesures nécessaires pour se protéger.

En outre, le Rwanda nie fermement et catégoriquement tout soutien au mouvement du 23 Mars, comme il n‘a d’ailleurs eu cesse de le faire, depuis la résurgence de la rébellion du M23, qualifiant les affrontements entre l’armée congolaise et le M23, de conflit interne et conseillant au pays voisin d’assumer ses problèmes internes plutôt que de renvoyer la patate chaude à un tiers.

Il est à noter que le territoire rwandais a fait l’objet de multiples attaques à des FARDC, en collusion avec le groupe terroriste FDLR sous le regard et le silence assourdissant de la communauté internationale.

Le Rwanda maintient son engagement à défendre son intégrité territoriale contre toute agression extérieure.

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité