00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

RDC : La France demande des mesures fortes pour mettre fin aux soutiens armés

Redigé par Franck_Espoir Ndizeye
Le 27 juin 2023 à 08:45

Lors d’une intervention devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies lundi 26 juin 2023 à New York, Nicolas de Rivière, Représentant Permanent de la France, a exprimé la nécessité d’accélérer les efforts visant à assurer la paix et la démobilisation des groupes armés en République démocratique du Congo (RDC).

Dans son discours, M. de Rivière a tout d’abord condamné les multiples exactions commises par les groupes armés en RDC, tels que le M23, les ADF, la CODECO et les FDLR.

Il a souligné que ces violations des droits de l’Homme et du droit international humanitaire ne peuvent rester impunies et a appelé à traduire en justice les auteurs de ces crimes.

La France est particulièrement préoccupée par les discours de haine ciblant certaines communautés tutsi et a condamné fermement ces pratiques.

De plus, elle a exprimé sa préoccupation face aux informations confirmant le maintien du M23 sur les positions conquises dans l’Est du pays et a appelé le groupe à se retirer immédiatement.

M. de Rivière a également insisté sur l’importance de mettre un terme au soutien apporté par les membres des forces armées congolaises aux groupes armés tels que les FDLR.

La France appelle ainsi à l’accélération des processus régionaux de Nairobi et de Luanda et insiste sur la nécessité de cantonner le M23.

Elle soutient également les consultations intercongolaises visant à désarmer et à démobiliser les groupes armés congolais, tout en demandant aux États de la région de démobiliser et de rapatrier les groupes armés étrangers.

Par ailleurs, M. de Rivière a souligné l’importance d’un partenariat adapté entre les Nations Unies et la RDC pour répondre aux besoins des populations. Il a appelé la communauté internationale à soutenir financièrement le Plan de réponse des Nations Unies pour faire face à la crise humanitaire en cours.

La France a salué l’engagement de l’Union européenne qui, cette année, a déjà fourni 80 millions d’euros et acheminé 260 tonnes de fournitures essentielles pour répondre aux besoins urgents.
M. de Rivière a réaffirmé que la France était prête à accompagner la RDC dans l’approche des élections prévues en décembre 2023.

La France soutient les efforts de la Commission électorale nationale indépendante pour mettre en œuvre ce processus dans les délais constitutionnels et encourager des élections libres répondant aux aspirations du peuple congolais.

Il a appelé toutes les parties prenantes à promouvoir l’inclusion, à condamner les discours haineux et à garantir le respect des libertés publiques pour assurer un scrutin apaisé.

La France reste engagée à soutenir la République démocratique du Congo sur le chemin de la paix et de la stabilité.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité