Urgent

Procès Rusesabagina vs l’Etat rwandais reporté faute de disponibilité de l’avocat de la défense

Redigé par IGIHE
Le 10 novembre 2020 à 12:59

Ce 10 novembre 2020, la Cour de Grande Instance de Nyarugenge siégeant à Nyamirambo devait organiser une séance de procès où Paul Rusesabagina, rendu célèbre pour avoir inspiré un film hollywoodien Hotel Rwanda, devait comparaître pour s’expliquer des accusations s’expliquer des accusations d’actes de terrorisme, de constitution de groupe armé illégal, et 11 autres portées contre lui par le Ministère Public. La séance a été reportée au 20 novembre prochain parce que son avocat, Me Gatera Gashabana, est empêché car ayant voyagé pour des raisons de travail à Arusha en Tanzanie.

L’accusé a comparu virtuellement, par visioconférence, pandémie du Covid19 oblige, depuis sa prison de Mageragere où il séjourne depuis qu’il a été fait appel de la décision du juge de première instance qui le condamnait pour détention préventive a au cours du mois écoulé, le 23 octobre.

Paul Rusesabagina a dû changer d’avocats qui le défendent. Le duo Me Emelyne Nyembo et David Rugaza a cédé la place aux Me Gatera Gashabana et le belge Vincent Lurquin.

« Jusque à ce jour, je n’ai pas pu conférer avec mon avocat. C’est pourquoi je vous prie de reporter cette séance pour plus tard jusqu’à ce que je puisse causer avec lui », a imploré le détenu.

Son avocat attendu, Me Gatera Gashabana, a écrit au Tribunal lui demandant de l’excuser parce qu’il est retenu par des prestations similaires au Tribunal du Mécanisme résiduel du TPIR-Arusha. Il a montré qu’il était bien disposé pour répondre au rendez vous d’aujourd’hui mais que les procédures de dépistage du Covid19 et d’obtention du Certificat médical lui permettant de voyager sont longues à Arusha-Dar-Es-Salaam en Tanzanie.

Sautant sur l’occasion, le Procureur de la République a critiqué ce deuxième report du Procès en appel pour la question de procédure. Pour lui, la loi portant sur la procédure pénale est violée. Elle prévoit qu’un tel procès ne doit pas dépasser deux jours. « Ce procès doit être vite expédié », a dit le Procureur.

« Cependant, pour les besoins de la justice, comme il y va de l’intérêt de l‘accusé Paul Rusesabagina qui doit être défendu par ses avocats, nous n’y pouvons rien. Le report de ce procès peut se faire à une date où cette fois-ci les débats pourront se faire », a dit le Procureur. La date convenue a été fixée au 20 novembre à 09 heures.

Le detenu comparait virtuellement devant le juge depuis sa prison de Mageragere ; des precautions contre le Covid19
Vu de dos, le procureur de la republique faisant office de Ministere public
Participants aux proces

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité