00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Polémique au parlement kenyan : adieu aux costumes kaunda et tenues africaines

Redigé par Franck_Espoir ndizeye
Le 1er décembre 2023 à 08:48

Le Parlement kenyan a récemment annoncé une décision surprenante : l’interdiction du port de costumes Kaunda, ainsi que des vêtements traditionnels africains, au sein de son enceinte. Cette nouvelle, rapportée par la BBC, a provoqué un vif débat au Kenya.

Le costume Kaunda, nommé en l’honneur du défunt président zambien Kenneth Kaunda, est particulièrement apprécié par la classe politique kenyane, notamment par le président William Ruto, qui l’arbore souvent lors d’événements officiels.

Ce costume, composé d’une veste de type safari et d’un pantalon assorti, est généralement à manches courtes et porté sans cravate. Le président Ruto a même été vu le portant avec un col court relevé.

Cependant, le président du Parlement, Moses Wetangula, a déclaré que ces costumes, ainsi que les vêtements africains traditionnels, ne sont plus les bienvenus.

Cette décision a été motivée par les tendances de la mode émergentes qui menaceraient le code vestimentaire parlementaire établi.

Wetangula a précisé que le code vestimentaire approprié pour les hommes comprenait un costume, un col, une cravate, une chemise à manches longues, un pantalon long, des chaussettes et des chaussures, ou un uniforme de service.

Pour les femmes, il préconise des tenues formelles ou d’affaires décentes, avec des jupes et robes d’une longueur inférieure au genou.

Bien que les costumes Kaunda aient été précédemment tolérés au Parlement, Wetangula a reconnu qu’il était temps de mettre fin à cette pratique face à la menace pour le code vestimentaire parlementaire.

La décision a suscité des réactions mitigées sur les réseaux sociaux, certains se demandant pourquoi un vêtement africain serait interdit par un parlement africain, tandis que d’autres soutiennent cette interdiction.

Certains internautes ont même moqué la décision, suggérant que le costume Kaunda serait désormais réservé au président.

Cette controverse soulève d’importantes questions sur l’identité culturelle et la modernisation des codes vestimentaires dans les institutions politiques africaines.

Retour en images : Le président William Ruto dans ses emblématiques costumes Kaunda, désormais interdits au sein du Parlement Kenyan

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité