00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Odinga, chef de l’opposition au Kenya, aspire à diriger l’UA

Redigé par Franck_Espoir Ndizeye
Le 16 février 2024 à 08:00

Le politicien kenyan, Raila Odinga, leader de l’opposition, a manifesté son intérêt à briguer la présidence de la Commission de l’Union Africaine (CUA), lors d’une conférence de presse le jeudi 15 février.

Cet homme d’affaires de 78 ans, nommé en 2018 Haut Représentant pour le Développement des Infrastructures en Afrique dans le cadre de l’initiative de l’Union Africaine visant à accélérer l’intégration continentale par le biais des infrastructures, s’est déclaré suffisamment compétent pour diriger cet organisme continental.

La Commission de l’Union Africaine, qui se trouve à Addis-Abeba en Éthiopie, agit comme le secrétariat de l’UA et s’occupe des activités quotidiennes de l’Union.

Fils de Jaramogi Oginga Odinga, premier vice-président du Kenya indépendant, Odinga dirige la coalition d’opposition Azimio la Umoja au Kenya. Il a occupé le poste de Premier ministre du Kenya de 2008 à 2013.

"Je tiens à annoncer publiquement que je suis prêt, oui, à me porter candidat à la présidence de l’Union Africaine", a déclaré Odinga.

Odinga, qui a été défait cinq fois en tant que candidat à la présidence du Kenya, était accompagné par l’ancien président nigérian et envoyé de l’UA, Olusegun Obasanjo. Il a dénoncé ce qu’il a appelé la "fuite des cerveaux" des talents africains vers d’autres continents.

"Il est consternant de voir de jeunes Africains se noyer dans la mer Méditerranée en quête de meilleures conditions de vie hors du continent", a-t-il dit,

"c’est une tragédie qui doit être inversée, et pour toutes ces raisons, je suis enclin à relever le défi. Si les dirigeants de l’Afrique souhaitent mes services, je suis prêt et me propose d’être au service de ce continent."

Odinga, qui a été le Haut Représentant de l’UA pour le développement des infrastructures de 2018 à 2023, a déclaré que son mandat au sein de l’organisme continental lui avait permis de comprendre les besoins de l’Afrique en matière de développement économique.

"Ce poste m’a offert un avantage certain pour apprendre à connaître chaque pays africain et je crois qu’en travaillant avec tous ces pays, nous pouvons parvenir à l’émancipation de l’Afrique", a-t-il dit.

Odinga, ingénieur mécanicien de formation, est actif dans la politique kenyane depuis les années 1970. Il a perdu sa cinquième tentative à la présidence en 2022, après la victoire de William Ruto. Il s’était présenté à la présidence en 1997, 2007, 2013 et 2017.

Un nouveau président pour le corps continental sera élu en 2025 pour remplacer l’actuel président, Amb Moussa Faki Mahamat du Tchad, qui a été réélu en février 2021. Faki avait été nommé pour la première fois en 2017. Le président de la Commission est élu par l’assemblée générale du corps continental pour un mandat de quatre ans, renouvelable une fois.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité