00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Nouvelle confirmation de la collusion FARDC et FDLR

Redigé par Tite Gatabazi
Le 31 décembre 2023 à 01:40

Le Général Major Bruno Mpezo, commandant de la 34e région militaire du Nord-Kivu, est interpellé pour mauvaise gestion des ressources et violation de la consigne d’interdiction de collaboration avec les Forces Démocratiques de Libération du Rwanda (FDLR).

Samedi 30 décembre 2023, le Général Major Ekenge Bomusa Sylvain, porte-parole des FARDC, a lu un communiqué annonçant l’interpellation du Général Major Bruno Mpezo, commandant de la 34e région militaire Nord Kivu.

Selon le communiqué, le Général Mpezo est accusé de mauvaise gestion des ressources mises à sa disposition. Il est également reproché à ce militaire d’avoir violé la consigne d’interdiction stricte de collaboration avec les FDLR.

Cette consigne avait été prise le 21 novembre 2023.

Le communiqué précise que la justice militaire est saisie pour approfondir les investigations sur ce dossier et établir les responsabilités. Les FDLR sont devenues une épine dans le pied de Tshisekedi.

Les FDLR, groupe terroriste selon les nations unies sont un groupe armé rebelle rwandais qui opère dans l’Est de la République démocratique du Congo. Ce groupe est accusé de crimes de guerre et de génocide.

Selon toute vraisemblance, les FDLR sont devenues une épine dans le pied du président congolais Félix Tshisekedi. Le président Tshisekedi a besoin de l’appui des FDLR comme supplétifs des FARDC mais il est également conscient du caractère génocidaire des FDLR.

Un communiqué qui ne convainc pas. Le communiqué des FARDC tente de faire croire que la collaboration avec les FDLR est d’initiative individuelle et non une décision prise au sommet de l’État.

Cependant, il est de notoriété publique que les autorités congolaises fournissent des armes et des munitions aux FDLR, ainsi que de l’argent.

Le communiqué confirme donc in fine que les autorités congolaises savent qui sont les FDLR, où elles se trouvent et quelles sont leurs activités.

L’interpellation du Général Major Bruno Mpezo est un signal envoyé par le président Tshisekedi. Cependant, il est peu probable que ce signal soit suffisant pour convaincre la communauté internationale que la RDC est sérieuse dans sa lutte contre les FDLR.

Le général-major Bruno Mpezo est accusé de collaborer avec les FDLR

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité