Urgent

Muhanga-Ruhango : 74 arrêtés et provisoirement libérés de par le Covid 19

Redigé par IGIHE
Le 7 avril 2020 à 10:49

Ce lundi 6 avril 74 personnes arrêtées et gardées à vue dans la salle de police de la Station RIB Nyamabuye (Chef-lieu de District Muhanga) viennent d’être libérées provisoirement de peur de la contagion du Covid 19.

"Ils devront se présenter périodiquement devant le procureur même après la période de confinement général dû au Covid 19", a déclaré le Procureur Général de la République justifiant cette libération provisoire de ces 74 présumés criminels par le fait qu’il faut veiller à la santé des citoyens et d’éviter tout engorgement des salles de police.

Les personnes libérées provisoirement sont soupçonnées d’avoir commis des infractions légères dont infidèlité de couple, larcins, coups et blessures, état d’ébriété, violences conjugales, exploitation illégale de carrières minières...

Le Procureur général de la République dit que cette mesure de libération provisoire d’auteurs de crimes légers dans toutes les salles de police du pays a été décidée.

"Mais cela ne veut pas dire qu’elles sont déclarées innocentes", a ajouté le procureur général qui montre par là que les officiers en charge de ces dossiers mesurent la sévérité de telle ou telle infraction telle que qualifiée par l’OPJ (l’Officier de Police Judiciaire) qui aura instruit ces dossiers.

Avec Umuseke.rw


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité