00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Moscou montre ses muscles de riposte nucléaire

Redigé par Jean Jill Mazuru
Le 27 octobre 2023 à 08:54

Le président russe, Vladimir Poutine, a supervisé depuis Le Kremilin, une série d’exercices de tirs d’essai de missiles balistiques, affirmant ainsi la capacité de son pays à répondre par une "frappe nucléaire massive".

Cette démonstration de force intervient à un moment crucial alors que la Russie est sur le point de se retirer du traité qui interdit les essais nucléaires.

Mercredi 25 octobre, depuis le cosmodrome de Plessetsk situé dans le nord-ouest, un missile balistique intercontinental Iars a été lancé.

Parallèlement, un missile balistique Sineva a été tiré d’un sous-marin naviguant en mer de Barents. Les avions à long rayon d’action Tu-95MS ont également testé leurs missiles de croisière, armes déjà utilisées par le passé lors des frappes en Ukraine.

Le Kremlin a officialisé ces manœuvres en déclarant :

"Sous la direction du commandant suprême des forces armées russes, Vladimir Poutine, un exercice d’entraînement a été mené. Des tirs d’entraînement de missiles balistiques et de croisière ont eu lieu."

Sergueï Choïgou, le ministre de la Défense, a justifié ces essais comme une simulation du "déclenchement d’une frappe nucléaire massive par les forces offensives stratégiques en réponse à une frappe nucléaire ennemie".

Son ministère a partagé des images d’un missile illuminant le ciel nocturne et d’un bombardier s’apprêtant à décoller.

Ces actions interviennent dans un contexte tendu.

Les responsables russes ont évoqué, depuis le début de la crise en Ukraine en février 2022, leur disposition à utiliser l’arme nucléaire. Cependant, Vladimir Poutine a, par moments, tenté de rassurer la communauté internationale à ce sujet.

Il convient de rappeler que la doctrine nucléaire russe permet l’usage de l’arme atomique de manière "strictement défensive", soit en cas d’attaque par des armes de destruction massive, soit lorsque l’existence de l’État est menacée par des armes conventionnelles.

Ci-dessus : Vladimir Poutine supervise depuis Moscou un exercice d’entraînement des forces de dissuasion nucléaire, via une liaison vidéo en Russie, le 25 octobre 2023. © Photo AFP

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité