00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Maroc : un cri de solidarité avec les Palestiniens

Redigé par Ange Carolle Kouassi
Le 27 novembre 2023 à 06:01

Plusieurs dizaines de milliers de Marocains ont convergé vers les rues de Casablanca, la capitale économique du pays, lors d’une manifestation qui a eu lieu dimanche. Leur motivation était la solidarité envers le peuple palestinien, et ils ont exprimé des demandes claires, dont un appel à un cessez-le-feu permanent dans la bande de Gaza, ainsi que la suspension des relations établies fin 2020 avec Israël.

La manifestation a eu lieu après l’entrée en vigueur d’une trêve de quatre jours dans le territoire palestinien, sept semaines après le début du conflit entre le Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, et Israël. Cependant, pour de nombreux manifestants, une simple trêve ne suffit pas. Ils réclament un cessez-le-feu définitif afin de créer une opportunité pour la paix, et pour permettre l’établissement d’un État palestinien souverain avec Jérusalem comme capitale.

Nabila Mounib, députée socialiste, a souligné cette demande en déclarant : "Ce n’est pas d’une trêve dont nous avons besoin mais d’un cessez-le-feu définitif" pour donner une chance "à la paix, pour la création d’un Etat palestinien souverain, avec sa capitale Jérusalem." Elle a également exprimé le souhait de voir le retour de tous les exilés de la diaspora palestinienne et la libération des prisonniers palestiniens.

Les manifestants arboraient des drapeaux palestiniens et portaient des keffiehs noir et blanc, symbolisant leur solidarité avec la Palestine. Ils ont également appelé à la fin des relations entre Israël et le Maroc, trois ans après leur normalisation dans le cadre d’un processus soutenu par Washington qui a vu Israël établir des relations avec plusieurs pays arabes.

Hassan Bahadou, membre du Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation, a condamné le silence des régimes arabes alliés à Israël, les qualifiant de "négligents". Il a expliqué que le rassemblement était organisé par des partis de gauche et des islamistes, tous unis dans leur opposition à la normalisation avec Israël.

Enfin, Safae Abderazzak, une cardiologue marocaine, a déclaré à L’AFP : "Nous sommes ici, +médecins pour la Palestine+, pour condamner l’agression israélienne sur nos frères palestiniens et aussi sur nos confrères médecins qui sont torturés et martyrisés à Gaza." La manifestation à Casablanca a donc rassemblé des Marocains de divers horizons, unis dans leur solidarité envers la Palestine et leurs appels à la paix.

Maroc : un cri de solidarité avec les Palestiniens

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité