00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Les membres du Rotary Club Rwanda exhortés à éduquer les jeunes sur l’histoire du génocide contre les Tutsi

Redigé par Franck_Espoir Ndizeye
Le 11 juin 2024 à 08:08

Les membres du Rotary Club Rwanda ont été appelés à lutter contre les négationnistes du génocide perpétré contre les Tutsi de 1994 afin de préparer le pays pour une nouvelle génération.

Ce message a été souligné lors de la 30ème commémoration du génocide contre les Tutsi, événement qui s’est tenu vendredi 7 juin 2024 au Mémorial du Génocide de Kigali.

Les membres du Rotary Club Rwanda se sont rendus au Mémorial du Génocide de Kigali à Gisozi, où ils ont été informés sur l’histoire du génocide perpétré contre les Tutsi en 1994 au Rwanda, comment il a été planifié et exécuté par un mauvais gouvernement, et comment les jeunes du FPR-Inkotanyi se sont sacrifiés pour y mettre fin.

Après avoir rendu hommage à plus de 250 000 victimes reposant dans ce mémorial, la gouverneure adjointe du District 9150 au sein du Rotary Club Rwanda, Carole Karema, a déclaré que c’était un bon moment pour apprendre à nouveau en tant que personnes qui enseignent la paix.

« Nous venons pour apprendre afin de comprendre l’histoire, garantissant ainsi que le génocide ne se reproduise jamais au Rwanda. Cela implique également d’enseigner à la jeune génération la promotion de la paix et de la réconciliation, à partir du Rwanda jusqu’au monde entier, car le Rotary est présent dans le monde entier », a-t-elle dit.

Madame Karema a en outre souligné le rôle du Rotary dans la confrontation aux négationnistes du génocide.

« Nous devons publier ce qui s’est passé au Rwanda parce que nous avons beaucoup de preuves, y compris des témoignages de survivants, des images et plus encore. Tous les trois mois, nous publions un magazine, nous devons donc présenter la vérité sur ce qui s’est passé pour affronter les négationnistes du génocide », a-t-elle affirmé.

Tom Ndahiro, chercheur en histoire et génocide qui a donné une conférence lors de l’événement, a souligné que la lutte contre la négation du génocide devrait être traitée comme une autre guerre à mener.

Il a déclaré : « La négation du génocide est un problème très sérieux et, en tant que Rwandais, nous devons nous en charger, la traiter comme une autre guerre à mener, et les jeunes doivent en être informés et la combattre. Sinon, la victime finit par être vue comme la cause du crime commis contre elle. »

Le Rotary Club Rwanda, comprenant 12 clubs, est une organisation à but non lucratif qui participe à des activités caritatives telles que l’aide aux défavorisés, la fourniture d’eau potable aux citoyens, la lutte contre les maladies épidémiques comme la polio, et la contribution à toutes les activités visant à développer la société.

Des dirigeants de haut rang déposent des fleurs sur les tombes des victimes du génocide contre les Tutsi
Tom Ndahiro, chercheur en histoire et génocide qui a donné une conférence lors de l'événement, a souligné que la lutte contre la négation du génocide devrait être traitée comme une autre guerre à mener
La gouverneure adjointe du District 9150 du Rotary Club Rwanda, Carole Karema, a déclaré qu'ils devraient sensibiliser le public à ce qui s'est passé au Rwanda pour garantir que cela ne se reproduise nulle part ailleurs dans le monde
Les membres du Rotary Club Rwanda ont été appelés à lutter contre les négationnistes du génocide perpétré contre les Tutsi de 1994 afin de préparer le pays pour une nouvelle génération

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité