00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Les incertitudes de la guerre à l’Est de la RDC

Redigé par Tite Gatabazi
Le 17 novembre 2023 à 05:46

La situation militaire de la coalition FARDC/FDLR/WAZALENDO/MERCENAIRES en RDC est actuellement dans une impasse.

Le M23 a pris le contrôle des territoires de Rutshuru et Masisi au grand dam de l’opinion surchauffée qui réclamait à cor et à cri le retour de Bunagana. Et la ville de Goma est menacée.

La coalition a lancé plusieurs offensives mais a essuyé des échecs face à la détermination du M23.

Il existe plusieurs raisons à ce désastre militaire. Tout d’abord, la coalition est hétéroclite avec des intérêts divergents. Ajouter à cela une cacophonie dans la chine de commandement qui a fait subir de lourdes pertes en hommes et en matériels.

Le M23 a récupéré une quantité considérable des munitions flambants neufs. Ces pertes ont rendu difficile pour la coalition FARDC/FDLR/WAZALENDO/MERCENAIRES de poursuivre le combat.

Le M23 dispose d’un avantage en termes de puissance de feu. Bien plus, le terrain joue un rôle important. Le M23 “ joue à domicile”.

Il existe plusieurs arguments qui soutiennent l’hypothèse d’une crise prolongée. Il s’avère de plus en plus que les deux parties ont des intérêts divergents qui sont difficiles à concilier.

Le gouvernement congolais continue de soutenir, contre toute évidence, qu’il fait l’objet d’une agression extérieur, pendant que tout le monde reconnait la légitimité des revendications du M23.

Il est difficile de voir comment ces deux objectifs pourraient être atteints sans compromis importants.

Le gouvernement congolais est déterminé à poursuivre le combat et ne veut pas céder aux exigences du M23, tandis que le M23 ne peut pas abandonner ses objectifs. Le recouvrement des droits.

Cette détermination des deux parties rend peu probable un accord de paix rapide.

L’insécurité et l’instabilité à l’Est de la RDC a déjà entraîné des conséquences dévastatrices pour les civils innocents. La coalition a subi de lourdes pertes humaines et matérielles. Cette situation pourrait conduire le M23 à être plus intransigeant dans les négociations de paix.

L’évolution actuelle de la guerre risque de conduire à une crise prolongée. Si aucune amélioration n’est observée sous peu, le conflit pourrait s’étirer sur plusieurs années, avec des répercussions dévastatrices non seulement pour la RDC mais pour la région.

Dans tous les cas, la guerre de la coalition FARDC/FDLR/WAZALENDO/MERCENAIRES contre le M23 est une crise majeure qui aura des conséquences durables sur la RDC et la région des grands lacs entière.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité