00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Les fractures et fragilités de la RDC

Redigé par Tite Gatabazi
Le 18 juillet 2023 à 09:28

L’ampleur croissante des violences en République Démocratique du Congo (RDC) a mis en évidence une réalité douloureuse, la fracture profonde et la fragilité socio-politique qui définissent l’état de la nation aujourd’hui. Ces problèmes ne sont pas nouveaux, mais leur intensité et leur persistance montrent à quel point la situation est grave.

Il est déconcertant de constater que, malgré les signaux d’alarme qui retentissent depuis des années, le gouvernement de la RDC semble être en état de déni. Là où les observateurs avertis reconnaissent la détresse et l’insatisfaction palpable de la population, la classe politique au pouvoir semble se détourner de la vérité, préférant ignorer la réalité plutôt que de l’affronter.

Il est important de noter que ces violences ne sont pas le produit du hasard. Elles sont le symptôme d’une société en décomposition, où la corruption systémique, l’incompétence gouvernementale et l’absence de vision et de projet de société ont créé un écart gigantesque entre le peuple et ceux qui sont censés le représenter.

Plusieurs rapports de diverses organisations internationales et nationales convergent vers cette conclusion. Ils soulignent tous un point commun, le divorce apparent entre le peuple de la RDC et sa classe politique. Ce divorce est le résultat d’années de négligence, de corruption et de mauvaise gouvernance qui ont engendré méfiance et désillusion.

Le peuple congolais mérite mieux. Il mérite un leadership qui agit pour le bien commun, plutôt que pour l’intérêt personnel. Il mérite un gouvernement qui donne la priorité à l’éradication de la pauvreté, à l’éducation, à la santé et à la sécurité. Il mérite une classe politique qui embrasse l’intégrité, la transparence et la responsabilité.

La situation actuelle en RDC est déplorable, mais elle n’est pas irréversible. Avec une volonté politique réelle et un engagement sincère à servir les intérêts du peuple, il est possible de transformer le pays.

Il est temps que la classe politique congolaise abandonne son déni de réalité et prenne des mesures significatives pour apaiser les tensions et unir le pays.

Cela exige une réforme profonde du système politique, une lutte sans merci contre la corruption et une attention renouvelée aux besoins et aspirations du peuple. Seules de telles mesures peuvent mettre fin à la spirale de violences et rétablir la confiance dans les institutions. Seules elles peuvent guérir la fracture et renforcer la fragile RDC.

Il est temps de reconnaître que la solution aux problèmes de la RDC ne viendra pas de l’extérieur, mais de l’intérieur. Le changement réel doit commencer par un engagement à servir le peuple et à construire une société plus juste, plus inclusive et plus prospère. C’est l’heure de vérité pour la RDC.

L’ampleur croissante des violences en RDC a mis en évidence la fracture profonde et la fragilité socio-politique

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité