00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Les enfants en danger en RDC

Redigé par Tite Gatabazi
Le 2 octobre 2023 à 01:41

L’autre face de l’insécurité et l’instabilité en RDC ce sont les violations graves contre les enfants en augmentation et la crise alimentaire persistante.
La République démocratique du Congo (RDC) est confrontée à une escalade des violations graves contre les enfants pour la troisième année consécutive en 2023, selon une alerte de l’UNICEF.
Les violences accrues, les déplacements massifs et la proximité des groupes armés dit wazalendo avec les communautés ont entraîné une augmentation alarmante des (...)

L’autre face de l’insécurité et l’instabilité en RDC ce sont les violations graves contre les enfants en augmentation et la crise alimentaire persistante.

La République démocratique du Congo (RDC) est confrontée à une escalade des violations graves contre les enfants pour la troisième année consécutive en 2023, selon une alerte de l’UNICEF.

Les violences accrues, les déplacements massifs et la proximité des groupes armés dit wazalendo avec les communautés ont entraîné une augmentation alarmante des meurtres, mutilations et enlèvements d’enfants en RDC.

Si cette tendance se maintient, le pays pourrait atteindre des niveaux records depuis 2005, dépassant même les chiffres de 2022.

La Directrice de la protection de l’enfance à l’UNICEF, Sheema Sen Gupta, a témoigné du traumatisme subi par les enfants victimes de recrutement et de violence sexuelle.

Elle a appelé à des efforts intensifiés du gouvernement pour protéger les civils, en particulier les enfants vulnérables, et à une action urgente de la part des partenaires et des donateurs.

Les statistiques récentes indiquent une augmentation de 41 % des violations graves contre les enfants au premier semestre 2023 par rapport à l’année précédente, avec 3 377 cas enregistrés en 2022.

Le recrutement d’enfants par des groupes armés a augmenté de 45 % au cours des six premiers mois de l’année. Les meurtres et mutilations d’enfants ont également augmenté de 32 %.

Les viols et les enlèvements d’enfants sont en hausse, avec la RDC ayant enregistré le plus grand nombre de cas vérifiés de violences sexuelles contre des enfants en 2021 et 2022. En 2022, 730 enfants ont été enlevés, un chiffre record pour les Nations Unies.

Le conflit a également provoqué une insécurité alimentaire aiguë, perturbant la production agricole et les infrastructures essentielles. Plus de 5,6 millions de personnes sont actuellement déplacées dans l’Est de la RDC.

L’UNICEF a fourni des services de santé mentale et de soutien psychosocial à plus de 100 000 enfants et aidé plus de 6 300 survivants de violences sexistes en 2023.

La FAO a souligné l’urgence de soutenir les moyens de subsistance agricoles pour lutter contre l’insécurité alimentaire persistante. Cependant, elle fait face à un déficit de financement important pour soutenir les agriculteurs vulnérables en 2024.

Il est impératif de combiner des réponses d’urgence avec des efforts à long terme pour renforcer la résilience des populations face aux défis alimentaires et aux conflits en RDC.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité