00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Les coûts de vie en hausse au Rwanda (NISR)

Redigé par Jean Jill Mazuru
Le 11 octobre 2023 à 05:43

Les prix à la consommation sur le marché rwandais a connu une hausse significative, atteignant 13,9 % en septembre, en comparaison de la même période en 2022, et par rapport aux 12,3 % enregistrés en août dernier.

Ces chiffres, qui mesurent l’augmentation inquiétante à laquelle les prix des biens de consommation flambent sur une base annuelle et mensuelle, se base sur près de 1 622 produits relevés dans 12 centres urbains du Rwanda.

L’Institut National de la Statistique (NISR) a indiqué, mardi 10 octobre, une augmentation des prix des denrées alimentaires et des boissons non alcoolisées de 29,6 %.

D’autres augmentations notables incluent le pain et les céréales (4,8 %), la viande (11 %), le lait, le fromage, et les œufs (3,3 %), ainsi que les légumes, qui ont vu une flambée de 58,1 %.

Les coûts liés au logement, à l’eau, à l’électricité, au gaz et autres carburants ont augmenté de 3,3 %.

De plus, les tarifs dans les restaurants et hôtels ont grimpé de 6,9 %. Le pic inflationniste du pays remonte à novembre 2022 avec 21,7 %, une première en 15 ans.

La Banque centrale, BNR, a souligné une baisse graduelle depuis, grâce à la mise en œuvre de mesures de politique monétaire, portant notamment le taux directeur à 7,5 % en août.

Malgré ces mesures, l’inflation a légèrement remonté en août et septembre en raison des défis économiques, notamment une production alimentaire insuffisante.

Parallèlement, les prix mondiaux des carburants ont fortement augmenté, impactant le Rwanda qui importe l’ensemble de ses produits pétroliers, entrainant une révision à la hausse des prix de 11 % en octobre.

Soraya Hakuziyaremye, vice-gouverneur de la BNR, s’est montrée optimiste quant à une baisse des prix à la consommation d’ici la fin de l’année, misant sur une bonne saison agricole.

La banque centrale vise une inflation entre 2 % et 8 %, et la projette à 7,6 % pour 2023 et à 5 % pour 2024.

La hausse vertigineuse des prix des produits à la consommation inquiète

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité