Urgent

Les citoyens rwandais attendent la visite de leur Président : Nyirankundineza se voit restituer ses 14 vaches

Redigé par IGIHE
Le 25 janvier 2021 à 02:12

Les visites du président Kagame à ses citoyens de districts relèvent toujours des injustices commises sur eux. Elles sont alors reparees dans les courts delais. C’est comme si les Maires de ces districts ne savent pas soigner leur image au près de leurs dirigés. Nyirankundimana Josepha a profite du passage de Kagame dans son district pour regagner ses 14 vaches.

Partout où Kagame passe, ce sont des doléances, des plaintes pour injustices commises sur ces citoyens. Ces injustices ne sont pas relevées à temps par le Maire des lieux. Celui-ci oublie qu’il est le délégué plénipotentiaire du Président de la République dans sa circonscription.

C’est le cas de le dire avec la Dame Josepha Nyirankundimana de Gatare du District Nyamagabe en Province du Sud. Au cours des années 2018, elle voit un bon jour le Chef de Village débarquer chez elle pour lui reprocher qu’elle vit une relation maritale illégale avec un homme. Pour la punir, il lui prend son cheptel fait de 14 vaches.

Josepha porte plainte au tribunal qui lui donne gain de cause mais le jugement n’est pas exécuté. Ses vaches restent introuvables.

L’an 2019, le Président Paul Kagame entame un périple intérieur qui l’amène dans le district de Nyamagabe. La femme Josepha se plaint publiquement du jugement non exécuté ou plutôt mal exécuté car l’huissier non professionnel, agent de district habilité, lui a donné uniquement deux des quatorze vaches. Peiné, le Président reproche au Maire de ne pas être au courant de ce triste cas de violation des droits humains.

Un reproche du Président est un blâme. Surtout ne pas être réprimandé deux fois
« J’ai remercié du fond de mon cœur notre Président. Je le remercie encore car toutes mes vaches m’ont été restituées après sa visite. Elles sont bien à leur aise dans mon enclos », a confié, ce 24 janvier 2021, à IGIHE Josepha au bord des pleurs de joie.

Le Maire de District a confié à la presse que les agents du district s’y sont mis jusqu’à ce que toutes les vaches de cette maman lui soient restituées. Mais elle n’a pas voulu reconnaître le laisser-aller dans son administration qui, depuis novembre 2010, date à laquelle le tribunal avait donné raison à la femme, aurait dû avoir exécuté le jugement car l’Officier de District et de Secteur joue le rôle d’huissier non professionnel avec force légale dans l’exécution de jugements rendus.

Il est vrai qu’en 2010, le Maire Bonaventure Uwamahoro n’était pas aux affaires en ce moment-là. Mais il doit gérer les affaires, toutes, lui légués par son prédécesseur. Ne pas le faire relève de l’irresponsabilité et du manque de tact dans la gestion de son territoire. Au fait, pourquoi lui aussi n’irait pas régulièrement à l’écoute de ses dirigés comme le fait son auguste Président ?


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité