Urgent

Les USA enregistrent plus de pertes dues au Covid19 ; décès mineurs africains : des leçons à dégager

Redigé par Jovin Ndayishimiye
Le 7 mai 2020 à 08:39

Pour la seule journée de ce mercredi 6 mai 2020, les USA ont enregistré 2.528 décédés du Covid19, ce qui monte les statistiques des décès de Covid 19 à 74807 personnes et à 1.263.197 personnes atteintes de cette pandémie sur l’ensemble du territoire américain.
Le président américain Donald Trump commence à mesurer le caractère apocalyptique de cette pandémie. Pour lui, il est pire que le gâchis causé en 1941 par l’attaque japonaise sur Pearl Harbour aux Iles Hawaii qui a décidé les Américains à entrer dans la 2ème Guerre Miondiale.

« … Cette pandémie fait des ravages plus que les attaques terroristes d’Al qaeda qui a fait 3.000 morts en 2001 », a-t-il dit passant sous silence l’idée que le capitalisme sauvage pratiqué dans son pays est source de tout le mal qui fait qu’on ne planifie pas des stratégies de lutte contre ce covid19 pour la protection de ses citoyens.

“Ceci n’aurait survenu au cas où la Chine avec le foyer du Virus à Wuhan avait fait tout pour endiguer sa propagation », a-t-il dit trouvant un bouc émissaire tout fait mais ne se demandant pas pourquoi d’autres pays de la planète gèrent tant bien que mal cette pandémie au point de la vaincre.

L’Afrique fiere de prendre des Solutions Localement Concues (home grown solutions
Au moment où les laboratoires américains font une course effrénée à qui trouvera le premier le vaccin contre ce Covid19 qui coûtera beaucoup de multi triliards de dollars, les chercheurs africains et malgaches propulsés par le fringant Andry Rajoelina sont à même d’explorer la piste de la pharmacopée traditionnelle africaine et trouver un médicament capable d’enrayer cette pandémie en Africain à la grande satisfaction de dirigeants africains qui continueront à dynamiser leurs économies nationales.

Le fier antécédent malgache de recherche en pharmacopée africaine réveillera-t-il la Commission de l’Union Africaine qui décidera d’incorporer la recherche pharmaceutique dans ses piliers de développement économique africain ?

Pour lors l’OMS publie des statistiques des ravages de ce Covid19 avec 265094 décès dans le monde. Outre le chiffre record de décès américains du Covid19, dans l’ordre, d’autres pays qui ont affiché des pertes en vies humaines dues à cette pandémie sont l’Italie avec 29684, l’Espagne avec 25857, la Grande Bretagne avec 30076 et la France avec 25.809 décès. L’Afrique prise dans son ensemble n’enregistre même pas deux mille décès. En effet, l’Egypte a connu 469, l’Algérie 469, l’Afrique du sud 153, le Kenya 26 et la Tanzanie 16 décès du Covid19. D’autres pays du Continent africain connaissent ou pas des décès mineurs.

Une leçon à dégager ?
Elle ne serait pas difficile à prescrire. C’est le moment ou jamais pour l’Afrique de repartir sur des nouvelles bases de développement socio économique en adoptant des solutions localement conçues à ses défis. Ce Covid 19 montre que les problèmes et défis africains sont totalement différents de ceux du reste du monde ; que pour les résoudre, on n’a pas besoin de recettes d’experts venus d’ailleurs à imposer à cette Afrique.

C’est le moment de se demander si le confinement est nécessairement la stratégie idoine. En comptant sur le fait que plus de 90% d’Africains restent en harmonie avec la flore et l’environnement quasi immédiat, est-ce le port de couvre bouche comme solution miracle ou les régimes africains devraient faire un congrès de leurs tradipraticiens pour comprendre ces derniers et les inciter à conférer entre eux et comprendre que leur science empirique est nécessaire à leurs sociétés humaines en ce moment et pour l’avenir ?


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité