Urgent

Les Rwandais de Hollande au 27ème anniversaire du Génocide des Tutsi : Juge Agius Carmel et Huijts Invités

Redigé par IGIHE
Le 8 avril 2021 à 10:21

Ce 7 avril 2021, l’Ambassadeur du Rwanda en Hollande, Olivier Nduhungirehe, a organisé une cérémonie de la 27ème commémoration du génocide des Tutsi de 1994 à La Haye en Hollande.

le Secrétaire Général du Ministère hollandais des affaires étrangères, M. Paul Huijts

Outre la diaspora rwandaise invitée aux cérémonies, on notait la présence de hautes personnalités dont le Secrétaire Général du Ministère hollandais des affaires étrangères, M. Paul Huijts, le juge Agius Carmel chargé de liquider les affaires courantes du Mécanisme Résiduel des Tribunaux Internationaux des Nations Unies pour le Rwanda (TPIR) et pour la Yougoslavie (TPIY).

Mme Safari Christine, Présidente IBUKA-Hollande

Parlant au nom d’IBUKA-Pays Bas, Christine Safari a apprécié la compréhension du Gouvernement hollandais sur la question du génocide perpétré contre les Tutsi du Rwanda de 1994. Elle a, ensuite, demandé au même gouvernement de « continuer à soutenir les efforts d’IBUKA dans sa lutte pour l’éradication de l’idéologie du négationnisme dudit génocide. Les négationnistes brandissent cette idéologies dans l’espoir de tromper l’opinion publique internationale sur leur passé criminel au Rwanda de 1994 ».

Le Juge Agius Carmel

Le Juge Agius Carmel du Mécanisme Résiduel des Affaires du TPIR et du TPIY est ému.
« Le Monde n’a d’yeux que pour vous en cette période de la 27ème commémoration-anniversaire du génocide des Tutsi de 1994. La négation du génocide des Tutsi de 1994 n’afflige pas uniquement que vous, tout autant que les conséquences de propagation de cette odieuse et criminelle idéologie impactent sur vous et sur le monde entier. Cependant pour la société rwandaise en particulier, cette idéologie du négationnisme du génocide a pour objectif de vous diviser pour qu’il n’y ait pas de véritable unité et réconciliation et, partant, pas de paix ni sécurité durables », a dit le Juge Agius qualifiant le flot de messages négationnistes insultants déversés sur les réseaux sociaux de tristes et décidément infructueux.

Le délégué hollandais aux cérémonies a émis le souhait de voir un chapitre d’histoire du génocide des Tutsi du Rwanda de 1994 figurer dans les manuels de cours des enfants hollandais. Il est sorti de son flegme diplomatique pour dire que « les présumés génocidaires rwandais n’ont pas droit à l’exil en Hollande ».

L'ambassadeur Olivier Nduhungirehe pour le BENELUX

du Rwanda en Hollande, Olivier Nduhungirehe, a apprécié l’état actuel de la diplomatie judiciaire entre le Rwanda et la Hollande.
« Je remercie la Hollande pour la façon dont elle diligente les enquêtes sur les individus soupçonnés d’avoir joué un rôle criminel dans le Génocide des Tutsi de 1994 et de les extrader vers la justice rwandaise », a dit l’Ambassadeur encourageant la Hollande à continuer sur cette lancée pour toutes les personnes soupçonnées d’avoir trempé dans ce génocide et résidant sur le sol hollandais.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité