Urgent

Le riche Alfred Nkubiri aux arrêts pour détournement d’engrais chimiques demande une libération provisoire

Redigé par IGIHE
Le 31 octobre 2020 à 01:48

Ce vendredi 28 octobre 2020, le riche Alfred Nkubiri, 69 ans, arrêté pour détournement d’engrais chimiques destinés à la distribution aux fermiers rwandais, a comparu en appel devant le Tribunal de Grande Instance de Rusororo en District Gasabo contre la décision prise par le tribunal de base qui avait statué sur la question de sa détention préventive de 30 jours en attendant que son dossier soit instruit.

Ce vendredi, il a motivé sa demande de libération provisoire par le fait que depuis la date de sa détention provisoire, il garde le lit d’hôpital.

“Les investigations sur mon client sont clôturées. Nous désirons le voir relâché, vu son âge avancé et, surtout, pour maladie grave qui font qu’il est toujours à l’hôpital tout le temps qu’il vient d’être emprisonné provisoirement », a dit au juge, Me Jean Damascène Rutagengwa, l’avocat d’Alfred Nkubiri, 69 ans, précisant qu’il alterne des séjours dans l’Hôpital Roi Fayçal, CHUK, Hôpital de Muhima, et celui dit KWA KANIMBA.

« Mon client est prêt à verser toute caution nécessaire pour sa libération provisoire », a-t-il ajouté, trouvant que l’objet du litige ayant une valeur de deux milliards de francs, son client est prêt à donner une garantie de neuf milliards de francs.

Ce à quoi le Ministère Public est intervenu pour dire qu’il doutait de la valeur de la garantie avancée par l’avocat de la défense. La défense a dit que le Procureur de la République sait parfaitement la valeur des avoirs de son client. Il lui a demandé de l’exposer au juge pour que la véracité de la chose soit établie.

Les travaux de la séance se sont clôturés et le juge a décidé que le verdict sera lu le 5 novembre prochain.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité